Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1138604
[ PROFIL ]  498  
duire cejeu brillantdbmbres et de lumiere d'une corniche a corbeaux. 
Dans le trace de leurs corniches de couronnement, les architectes du 
commencement du Xlllc siecle, renoncant aux corbeaux, qui ne pou- 
vaient convenir pour de grands monuments, reconnaissant l'effet insuf- 
fisant des moulures, Ineme saillantes et multipliees sous le larmier, 
tirent de la premiere assise une grande gorge qu'ils decorerent de 
larges feuilles ou de crochets', et de la deuxieme assise un larmier. 
Mais alors des methodes de traces skätablissent. Jusqu'alors les archi- 
tectes semblent avoir suivi leur sentiment dans le trace des profils, 
ce que leur indiquaient le besoin, l'effet ou le gout; ils cherchaient, 
par des moyens empiriques, dirons-nous, äprofiter (le la lumiere pour 
donner une expression il leurs profils. Si nombreux que soient les 
exemples de profils romans que nous avons pu recueillir et comparer, 
on ne peut les soumettre qu'il certains principes generziux dont nous 
avons fait ressortir la valeur, mais qui ne (lerivent, pas de procedes 
purement geometriques. Il en est  lorsqulon aborde 
l'architecture de lecole inique du xin" siecle. Alors la geometrie s'eni- 
blit en maitresse, et les profils sont dorenuvant. traces däzpres des lois 
fixes derivees des angles et des cercles. 
Il nous faudrait ici fournir une quantite d'exemples pour demonlrer 
Funiversalite do ces melhodes geometriques. Nous devons nous borner 
et choisir ceux qui sont. les plus sensibles. 
Prenons ces larmiers qui, exterieurement, remplacent la corniche 
antique, et qui couronnant toutes les ordonnances de nos edifices du 
commencement, du Xllle siecle. Ces larmiers, dont la figure il donne 
Voyez CORNICHE.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.