Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1138463
[ PROFIL ]  11.84  
l'objet et de la matiere. Chez les lilgyptiens, les profils, tres-rares 
(l'ailleurs, ne sont qu'une forme hieratique; ils s'appuient sur une tra- 
dition, non sur un raisonnement. Chez les loniens (lejit, le profil est 
une expression. Chez les Doriens, il est trace pour satisfaire aune 
necessite materielle et en vue (le produire un effet harmonieux; il a 
ses lois propres et n'est plus le resultat" (l'un (zaprice. rXussi, a (later (lu 
developpement complet (le l'architecture grecque, les profils apparte- 
nant a l'architecture (les peuples occidentaux ont. leurs periodes qui 
permettent de les classer suivant un ordre methodique. Un protil (le la 
brillante epoque grecque se reconnait a premiere vue, sans qu'il soit 
necessaire (le savoir a quel monument il appartient. Il en est (le meme 
du profil romain (le l'empire, (lu profil byzantin, (lu profil roman (le 
l'0ccident, (lu profil gothique. Certains profils appartenant a (les archi- 
tectures tres-dilferentes peuvent avoir et ont en elfet des analogies sin- 
gulieres : ainsi on etablit (les rapports entre le trace (les profils grecs 
et celui (les profils employwis au X110 siecle en Occident. Des styles 
(l'archite,cture tres-voisins au contraire presentent (les protils traces 
sur (les (lonnees absolument etrangeres l'une a l'autre. Il n'y a nulle 
zinalogie entre les profils (les ecoles rmnanes qui seteignent. au xue sievle 
et les profils (le celle qui nait dans  vers 1'160. Le profil 
romain (le l'empire (liffere essentiellement. du profil grec. L'etu(le (les 
profils estdonc necessaire : l" pour reeonnzaitre les principes qui ont 
regi les styles divers (l'architecture; 2" pour classer ces styles et con- 
stater la date des monuments. Des l'instant qu'on a etudie ces monu- 
ments avec (Iuelque soin, il est. facile de reconnaitre, par exemple, que 
tel profil n'est qu'un derixfei (le tel autre, et que par (zonsequent. il lui 
est posterieur; que telle moulure appartient a un art qui s'essaye ou 
qui touche a son (leclin. 
Dans tout profil, il y a deux elements, Futilite et le sentiment plus 
ou moins vrai de la forme et de l'effet que doit produire cette forme. 
Le sentiment ici n'est autre chose que le moyen ("le traduire un besoin 
sous une. forme d'art; mais ce sentiment est soumis lui-meme a cer- 
taines lois dont on ne saurait secarter et (lont on potirrzi tout a l'heure 
appreeier l'importance. 
Ce qui caracterise les profils des belles epoques de l'architecture, 
c'est l'expression vraie (lu besoin auquel ils doivent satisfaire, et une 
distinction, dirons-nous, (lans leur trace, qui les signale aux regards 
et les grave dans le souvenir. Gette distinction derive (l'une sobriete. de 
moyens, d'un choix (tans le galbe et d'une observation fine (les effets 
produits par la lumiere. Il est tel profil dans le trace (luquel on peut 
reconnaitre la main (l'un artiste (wonsonlmei, (l'un esprit (lelicat, d'un 
constructeur relleebi et savant. Aucune partie (le l'architecture n'est 
"moins soumise au caprice ou a la fantaisie que celle;läi, et l'on peut 
dire du profil ce qu'on (lit du style :  Le profil c'est l'architecture. a 
Les Romains, peu (lelicats en t'ait (l'art, ne paraissent pas avoir atta- 
che d'importance au "trace des profils, et si, dans quelques-uns de leurs
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.