Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1138413
 479  [ PRISON ] 
environ, destinee ä passer la chaine qui retenait le prisonnier assis. 
Une hotte de pierre K empeche le patient de voir le ciel par la fenetre L, 
tries-relevez; illl-(IBSSÜS du sol, elv ne lui laisse qu'un jour reflete. Mais 
cette prison presenle une particularite curieuse : au-dessus du gui- 
chet G, fort bas, est un petit escalier qui conduit ä une cellule placee 
uu-dessus du cabinet M, et qui est mise, par une fenetre, en commu- 
nieation avec la prison H. Ainsi pouvait-on placer la, soit un surveillant, 
soit une personne recueillant les moindres paroles du prisonnier. De 
la place occupee par celui-ci, il etait impossible de voir la fenetre 
de la cellule, a cause de la hotte qui abat le jour exterieuy. 
Un second guichet N donne entree dans trois cellules 0, P, Q; cette 
derniere assez spacieuse et munie d'un siege deisances. La cellule O 
ne parait pas avoir ele deslinee a enfermer un prisonnier; elle ne recoit 
pas de jour de Pexterieur, mais son pave est perce d'une trappe R don- 
nant dans un vade in pace, ou un paradis, comme on disait alors. "En M, 
est. un cabinet dliisances qui donne (lireeteinent dans la salle de l'offi- 
cialite par une porte S. Si nous soulevons la trappe R, nous descendons, 
au moyen d'une echelle ou dlune corde, dans le cachot A (fig. 2), pre-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.