Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1138241
PORTE 
462 
en dedans de l'arc en tiers-point, sous un portail vente en berceau 
surbaisse. Ail-dessus (le la porte, une niche est pratiquce, partie aux 
depens (lelepaisseur du mur, partie en encorbclleineiit,; cette niche 
est surmontee d'un dais tres-ouvrage, soutenu par deux piletles deli- 
cates: elle contenait. une statue equestre du roi Charles Vll t. Une 
large fenetre a meneaux s'ouvre au-dessils de cette niche. et eclaire 
la chapelle situee au premier (Stage. Des deux cotes de la niche sont, 
simulees deux fenetres garnies, celle de droite, donnant du cote de 
Fenlree des cuisines, d'une figure de femme, et celle de gauche. don- 
nant. du cote de la ville, d'une figure (Fhonnne. (les deux statues, visi- 
bles seulement, en buste par-dessus la balustrade, semblent regarder 
au dehors etsenquerir de ce qui se passe sur la voie publique. Ainsi, 
comme le dit. M. Vallet de "Virixfille, dans la curieuse notice qu'il vient 
de publier sur Jacques Coeur 2 : u Ces deux personnages semblent. re- 
presenter la Vigilance... Des le frontispice eclatait l'hommage public 
et respectueux rendu a Pautorite souveraine par l'officier du roi; 
mais en meme temps et sous cette egirle, la personnalite, l'individua- 
lite de Jacques Coeur se (leployait avec une zissurance et une liherte 
remarquables. a En effet, sur ce portail (zontnne sur "toutes les autres 
parties de leditice, apparaissaient les cmurs, les coquilles de pelerin, 
et, la devise : a A vaillans caeurs rien impossible.  
On remarquera que l'idee de sjgmetrie nestentree pour rien dans la 
composition de ce portail, et cependzmt, que les vides et, les pleins. les 
parties lisses et les parties ornces, se ponderent d'une facon tou t, a t'ait 
heureuse, sans que l'oeil soitpreoccupe de ces demanchements d'axes. 
Il fallaitune porte charretiere et, une poterne, l'architecte, les apercees 
entre les deux murs de refend qui forment le pavillon. Il a pris l'axe 
de celui-ci pour ouvrir la fenetre eclatirztnt la chapelle, et, a reuni la 
niche a cette fenetre de maniere a former une grande ordonnance 
superieure, indiquant un etage eleve et voüte. Les tcnetres remplies 
par les deux figures tombent sous les zingles du pavillon; mais ces 
fQHtÜBlFQS sont pleines, et l'architecte a eu le soin de supposer un entre- 
bzlillement du vantail dans chacune (telles, qui renforce leurs pieds- 
droits sous l'angle du pavillon. 
Nous citerons les portes dentree des hotels de Sens et de Cluny 
a Paris, qui existent encore, et qui sont posterietires de quelques 
annees a celles-ciä. A l'article MAISON, nous avons presente quelques 
portes des xlve et, xve sieeles t, qui nous dispenseront, d'entrer dans 
plus de details sur cette partie importante (les habitations du moyen 
age. Cependant. nous dirons quelques mots des portes exterieures 
' On retrouve cette mämc 
la porte de Vhütcl de ville d 
2 Voyez Jacques Coeur, par 
1' Voyez MAISON, Iig. 39. 
Ä Voyez fig. 21, 2-1, '25, 271 
disposition Si Fcnh-üc 
c Compibgne. 
M. Vullct de Viriville 
lessns 
Pflfis: 
1801.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.