Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1138184
P 0 R T 
1156 
jardin ou ä la cuur, on pänälurail, par un veslibule assez spacieux et. par 
une porte plein cintre, relativement, large. La figure 83 donne Fäläva- 
lion exlärieuro d'une de ces portes en A, et sa coupe en B. En G, nous 
avons tracä, au cinquiÄ-me, les profils des deux archivoltes. On obser- 
vera que cette haie (qui (l'ailleurs se räpäle plusieurs fois sur la füQädfl 
1L   
 j T, 
Pf      
..'ff'f11'  "a 
"WmwnauwwfWwwwiünllw w        
WIII W mumllw   4 Z WIIJJ 
1nmnfwmqühäal4fyM MW] W  g l  
NI   f    
 IWI     
des maisons du xne sieclfz, a Vezelay, avec quelques niodilications 
dans les details) ne rappelle en rien le style de l'architecture reli- 
gieuse (le l'abbaye. Cette porte a un caraotere (vivil, se rapprochant. 
plulot de ces edifices POÜIIITIO-QFECS de Syrie dont nous avons deja 
' parle. A Fintericui" est. une arriere-voussure Direlevee, qui permet le 
developpemenl des vantaux. (les portes dihabitalions du X116 siecle sont 
parfois ziccompzignees lilfäfalelncnl d'une petite fenelre carree, sorte 
(le guichet perce  hauteur d'homme a Finterieur, et qui permettait 
(le reconnailre les gens qui frappaient; ou encore d'unjour alu-dessus 
de Farchivolte, qui eolairait le vestibule 1. On abandonne bientot cepen- 
dant les portes plein cintre pour Pentree des habitations, ou du moins 
PArcILitecIur. 
Voyez MAISON, et l'ouvrage sur 
civile, de MM. 
et Gallois. 
Verdier
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.