Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1137967
[ PORTE ]  434   
deux retours dequerre. Les deux linteaux et le tympan representent 
la Passion. Dans les voussures, sont sculptes des martyrs. Dans le lobe 
inferieur du grand gahle, le Pesement. des amesk 
Malgre la belle entente des lignes et le choix heureux des propor- 
tions, on observera combien, dans cette porte, la statuaire est reduite, 
comme elle est devenue sujette des lignes geometriques. Dans les 
piedestaux qui supportent les statues sont sculptes des myriades de 
petits bas-reliefs representant des scenes de 1'A.ncien Testament et des 
propheties. Tout cela est d'ailleurs execute avec une rare perfection. 
et les statues, qui ne depassent pas la dimension humaine, sont de 
veritables chefs-dbeuvre pleins de grace et (Felegance. 
Le gablez qui surmonte cette porte, plein dans sa partie inferieurte 
jusqu'au niveauA de la corniche de la galerie, est completement ajoure 
au-dessus de celle-ci, et laisse voir la claire-voie vitree supportant: 
la rose. 
En B, est trace le plan des ebrasements avec les contre-forts, et 
en G, le plan de ces contre-torts au niveau D. Examinons un instant le 
trace des ebraseinents et voussures, indique en E a une echelle plus 
grande. Les colonnettes a montent de fond, reposent sur un glacis 
avec socle inferieuif, et forment les boudins principaux des voussures. 
Entre elles sont traces les piedestaux portant les statues, et l'angle 
saillant sort de la ligne du socle en b. La projection horizontale des 
dais surmontant les grandes figures est un demi-hexagone cdef; le 
fond de la niche est la portion d'arc cd. 
Au-dessus des dais couvrant les grandes figures viennent les vous- 
soirs des archivoltes avec leurs dais z", l, m, n, donnant. aussi Fepanne- 
lage des figurines. Uextrados de ces voussoirs est en p. On remarquera 
avec quelle methode geometrique sont traces, et les plans horizontaux, 
et les elevations de cette porte. La section inferieure B procede par 
penetrzition a 45", formant toujours des angles droits, par consequent 
un appareil facile, malgre la complication apparente des formes. 
Mais, a l'article TRAIT, nous entrons dans de plus amples details sur 
les procedes des maitres du moyen tige, et notamment du commence- 
ment du XlVe siecle, lorsqu'il s'agit (lteätablir des plans superposes pro- 
cedant tous d'un principe generateur admis des la base de Peditice. 
On voit, par cet exemple, que les portes principales des eiglises ne 
sont plus des Oeuvres [iouvant elre isolees, qu'elles forment un tout 
avec le monument et entrent dans le sysleme general de decoration. 
Plus on penetre dans le XlVe siecle, plus ce principe est suivi avec 
rigueur. Il devient des lors (liflicile de presenter ces portes sans les 
accompagner des facades elles-moines au milieu desquelles on les 
a percees. Deja la porte de la Galende de Notre-Dame de Rouen se lie 
si etroitemezit avec les contre-forts du transsept et avec la rose, que 
Voyez GABLE, fig.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.