Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1137774
 M5  [ PORTE J 
d'originalite qu'on ne trouve 'pas developpe au 'meme degre dans les 
autres provinces franeaises. La porte principale de Feglise de la Made- 
leine de Vezeilay, celle de Feglise de Montreal, donnent la mesure de 
ces qualites particulieres, et qui appartiennent au genie de la popula- 
tion etablie sur cette contree. En Bourgogne, l'architecture des x11" et 
xme siecles ne sarrete pas a des types cousacres, elle cherche au con- 
traire la variete, (les voies nouvelles et hardies; elle sait profiter des 
materiaux que fournit le sol, et son ecole de sculpteurs est puissante. 
Il existe encore, sous le porche de Yeglise de Saint-Pere, ou plutot de 
Saint-Pieifre-soils-Vezelay (Yonne), une porte fort degradee aujour- 
d'hui, mais dont la composition est empreinte a un degre remarquable 
des qualites que nous venons de signaler. 
Cette porte (fig. 655), qui date de 1240 environ, quoique d'une petite 
dimension, est conque evidemment, par un artiste de premier ordre. 
Elle se trouvait percee primitivement sous le pignon dont nous avons 
donne lelevzttiont; le porche ayant ete eleve plustard. Un trumeau se- 
pare les deux baies jumelles terminees par deux grands trilobes d'un 
trait hardi. Ce trumeau, degrade aujourd'hui, etait dectxre par une sta- 
tue de saint Pierre placee tres-pres du sol. Au-dessus du dais qui cou- 
ronnaitcette statue, et donton retrouve les traces, est sculpte un buste 
de roi (probablement David), qui supportait une figure du Sauveur as- 
sise, accompagnee de deux anges thuriferairesg. Sur les pieds-droits 
adosses a deux colonnes, on voyait deux autres statues, detruites au- 
jourd'hui, et couronnees de dais d'un haut style. En A, nous avons 
trace le plan de la porte avec la projection horizontale des tailloirs des 
chapiteaux, du (lais et (le la naissance des archivoltes. La statuaire 
remplit, dans cette composition, un role important; elle estempreintc 
d'un caractere libre et puissant, sans contrarier les lignes de l'archi- 
tecture. Cet ensemble est eleve en materiaux relativement grands et 
bien appareilles. 
Nous sommes oblige de nous borner et de laisser de cote quantitc 
d'exemples de portes remarquables par la variete de leur composition 
et la beaute de leurs (letails. Les exemples que nous venons de donner 
en dernier lieu, et qui appartiennent a la belle epoque du moyen age, 
font assez connaitre que cette architecture gothique se developpait. 
dans les diverses provinces franeaises, avec une liberte d'allures bien 
eloignee de cet. hieratisme dont on a parfois accuse les mailres de cet 
art. Il arriva certainement un moment on l'architecture gothique ad- 
mit des formules et tomba dans la monotonie; mais meme alors il se 
trouva des artistes qui surent conserver leur individualite, tout en 
profitant des donneestatlmises et des types consacres, ainsi que nous 
le verrons bientot. Pendant. la periorle de formation, c'est toutefois 
par la liberte dans la composition et Yexeeution que se recommande 
' Voyez PIGNON, fig. 8. 
' Ces statues d'anges, 
le dais et le nimbe crucifbre du Christ existent encore.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.