Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133938
 3,1   PALAlS j 
tours du palais : c'est, le donjon, dont nous neioyons  que les soubas- 
sements. Un escalier X, flesservitnt cette partie (lesbatinients, descend 
jusqu'au sol de l'esplanade l, et donne entree sur leTmur de delense  
garni de matehieoulis et d'un chemin deronde. En R, adosse a ee inui, 
Obifäiitfgäifiiil-utle-chaussee est votite et construit de maniere a (laitier 
le temps et. la main des hommes. Du corps de garde B on monte par un 
t5SCilllCl' a vis aux (lefenses superieilres dela porte  A. Ln autre 
escalier t) monte aux appartements donnant sur l'esplanade.  
Ainsi qu'on peut le reconnaitre, la disposition du rez-de-ehatisstet: 
est bonne, en ce que, de la eour (l'honneur, on arrive (lireetement 
a tous les points du palais. Observons aussi que les deux poternes R, S. 
sontpereees dans des rentrants, bien masquees et defendues; que les 
fronts sont tlztnques, et que les architectes ont profite de la disposition 
naturelle du rocher pour etablir leurs batimeilts. Des jardins s'e,ten- 
daient du cote du sud, sur une sorte de promontoire que forlne la 
colline. D'un cote (vers le nord), le rocher des Denis est a pic sur le 
Ithone, et etait. de plus defendu par un fort (le fort Saint-Martin). De 
lautre (vers le sud), il simplantait au centre de la ville, et la coupait 
pour ainsi dire en deux parts. "Vers l'ouest, les bailles säitendaienl 
jusqu'au palais episcopal, etaient arretees par le rempart, de la ville, 
qui descendait jusqu'aux bords du lthone et. se reliait au fort Saint- 
Martin 1. Des rampes mtinagtäes le long de ee fort deseendaiiffnt.jusque 
la porte ou (fhatelet donnant tmtrtäe sur le pont, Satint-Btänezet, qui tra- 
versait. le lthone (voy. Porr). Vers l'est, l'escarpement est. abrupt et 
domine les rues de tacite. L'assiette de ee palais elait donc merveil- 
leusement (zhoisie pour tenir laville sous sa dependanee ou protection, 
pour surveiller les rives du lleuve preeisement au pointoh il forme un 
coude assez brusque, pour etre en (tommuniezltion zivee le. mur d'en- 
reinte, et pour sortir. au besoin. de la cite sans titre vu. 
Afin de ne pas multiplier les figures, nous presentons le plan du 
palais des papes a rez-cle-eliaussee pour la partie la plus elevee, et 4111 
premier (stage pour la partie situfie ail-dessus des batiments entourant 
la cour d'honneur. Par le fait, le iliveau du rez-de-ehztussee des bati- 
ments superieurs eorresptmrl au niveau d'un otage entresolti, dispose 
en partie sur le plan de la figure lit. 
En A (fig.  est Peglist: Notre-Dame des Doms, relabliff dans sa 
forme premiert? et avant l'adjonction des chapelles qui ont altere le 
plan de ce bel editiirfr. tiiltlVtltl pendant le xnc sieele, teglise Notre-Dame 
des Doms, aujourd'hui eneorfv eathedrale dlävignon, fut (fonservee par 
les paipes, et c'est dans son voisinage que les pontifes tileverent les 
premieres constructions de leurs palais, entre autres les tours B et les 
("Orps de logis b. Siilvillltfitllt. peu a peu vers le sud et SLllYttllt la (leclivite 
du rocher, les papes fermerent (l'abord la cour C, entouree d'un large 
1650, P 
fxplosi 
lc lu 
il conlcn
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.