Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133917
 539    PALAIS ] 
teetes italiens pour batir leur palais, eeri n'est guifre vraisemblable: 
mais les eussent-ils fait venir, qu'il serait lIIIPOSSllIlt:lOtIlGfOIS de ne 
point QOn5i(1g1-epl05 constructions du palais des papes d Avignon comme 
appartenant a larehiteeture des provinees meriditrliiiles de la Fr-ainee. 
Nous insistons sur ce point, parce. que c'est. un prejugia eommumzinenl 
etabli que le palais des papes est une de ees eonstruetions grandioses 
appartenant aux arts de l'ltalie. A eette epoque, au XIYe sieele, legout 
de Farehileetiire italienne tlotte indeeis entre les traditions antiques 
et les inttuenees de France et clktllemzigne, et ee n'est pas par la gran- 
deur et la franchise qu'il se distingue. Les papes etablis en Franee. 
possesseurs d'un riehe eomtat, reunisszint des ressources considerabltis, 
vivant relativement dans un eitat. de paix profonde, sortis tous de ees 
dioet-ses du Midi, alors si riches en monuments, ont fait a Avignon une 
oluvre absolument. franeaise, bien superieurel comme (zonoeplitm 
d'ensemble, (301111110 grandeur et, comme goüt, a ce qu'alors on elevait 
en llalie. Examinons maintenamt ce vastoeditiee dans toutes ses parties, 
Nous (levons prendre le palais des papes a Avignon, tel qu'il existait 
a la tin du xiv" sieele,  aprizs les constructions successives 
faites depuis (llement. V jusqu'a (iregoiie XI, car il serait difficile de 
donner les transformations (les divers services qui le composent, et. 
de montrer, par exemple, le palais bati par Jean XXII. (les immenses 
batiments skälirvent sur la (leelivite meridionale du rocher des Doms, 
a Fopposite du lihtäne; de. telle sorte que le rez-dfi-ehziussiäe de la 
partie voisine de leglise Notre-Dame, qui est la plus ancienne, se 
trouve au niveau du prenliei- otage de la partie des batiments eleves 
en dernier lieu, du rote sud, par Urbain V. Si done nous traeons le plan 
du  du palais des papes, vers sa partie inferieure, nous 
tombons en pleine roehe, en nous zuvzinqyaiil vers le nord (fig. t4). 
 s'ouvre sur une esplanade. dominant tous les 
alentours, et autrefois divisee en plusieurs baffles, avee, (fourtines, tour 
et portes. Cette entree A est dofendue par deux herses, des vantaux et 
un double maehieoulis. En avant, donnant sur l'esplanade, l'ouvrage 
avance fut remplace au xvue sierle par un mur (le (foutre-garde (wrenäflä- 
Sous le vestibule d'entrer, a droite, est la porte slouvrant dans un vaste 
corps de garde B, voute. De la cour (l'honneur G on peut se (liriger sur 
tous les points du palais. Du vestibule D on monte aux etages supe- 
rieurs par un large et bel escalier Z1_deux rampes, ou bien on entre 
dans la grande salle basse E et; son annexe F, ou encore dans la salle G. 
Par le passage H, on (leseend alesplanzlde orientale I, ou l'on penetre 
dans les salles K, sous la tour L et son annexe l. Par le petit, passage 0 
(letourne, on s'introduit. dans la grand salle M, laquelle servait de poste 
et communiquait aux defenses superieures parun escalier P. En R, est 
une poterne (lefendue par un machieoulis interieur, une herseet des 
vantaiux. En S, est. une seconde poterne (lefendue par des maclneoulis 
et une herse; en T, un degre qui moule au PGZ-(le-Clltlllsäee de la pflltllff 
du palais balie sur le roeher a un niveau plus eileve que le sol de la
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.