Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1137389
PORTE 
376 
du pont a bascule et (telle du tablier fixe, ses longrines etant tra- 
cees en d. On voit que, d'un (vote, en f, il reste, entre la longrine et le 
tablier (lu pont a bascule. un espace vide assez large. Get espace se 
trouve reserve, du cote ou tassiegeant. pouvait plus facilement se pre- 
senter au fond du fosse. (Tetait un machicoulis, car de ces lOngFllltW 
aux barres d'appui_r), indiquees sur la coupe, on devait etablir, en t'as 
d'attaque, des mantelets pertuis darcheres, pour battre le fosse. De ce 
(vote, il existe egalemenl, au-dessous des corbeaux fL (voy. le plan) un 
epaulement de pierre qui masquait le dessous du pont et les defen- 
seurs descendant par les tichelltzs. En T, nous avons trace la coupe 
transversale du passage fait sur la (zhambre du levage et regardant 
vers l'entrer). 
La figure 45 complete cette description ; elle donne Felevation de la 
porte du donjon de Coucy, avec toutes les traces existantes du meca- 
nisme du pont a bascule. Un voit en a les trois entailles recevant les 
pieds du chevalet; en b, le petit terre-plein defendu descendant au 
fond du fosse; en c, Fentaille recevant la jambette du pont a bascule. 
pour le maintenir horizontal; en d, lääpaulement formant garde ; en c, 
les corbeaux recevant les longrines du pont tixe; en f, les entailles des 
barres d'appui; en g, les poulies de renvoi des chaines du pont a bas- 
cule. Le niveau dalle du fond du fosse est en lz. En l, est. lracee la coupe 
du pont a bascule, avec sa partie mobile servant (lechelle, en i. 
Le tympan de la porte est decore d'un bas-reliefrepresentant le sire 
de Coucy (zombattzint un lion, (zonformement a la legende. Des per- 
sonnages en costumes civils ornent la premiere voussure, des crochets 
feuillus la seconde. On observera que des deux barres d'appui  la 
barre f' seule est plaeee a l'aplomb de la longrine isolee du tablier el 
laissait un Inachicoulis ouvert : c'est que cette barre d'appui, etanl 
placee du cote attaquable, se trouvait, reunie, comme nous l'avons 
dit, a la longrine par un mantelet de bois perce darcheres. Par la 
meme raison, de ce cote, lepaulement d etait destine a empechei- les 
traits qui auraient. pu" etre lances par les assiegeants obliquement, de 
frapper, en ricochant, les (lefenseurs descendant par lechelle au fond 
du fosse. 
Tout est donc prevu avec une subtilite rare dans cet ouvrage; mais il 
faut FGCOIIHZIÜFB que le donjon de Goucy est une muvre incomparable, 
(zoncue et executee par des hommes qui semblentzippartenira une race 
superieure. Dans cette forteresse, l'art le plus delicat, la plus belle sculp- 
ture, se trouvent unis a la puissance prevoyante de l'homme de guerre. 
comme pour nous demontrer que l'expression de l'utile ne perd rien a 
tenir compte de la beaute de la forme, et qu'un ouvrage militaire n'en est 
pas moins fortparce que Fingenieurqui Feleve est un zirtiste etun homme 
de goüt. A cote de cette wuvre vraiment magistrale, la plupart des portes 
de donjons ne sont que des issues peu importantes. Leurs fermetures 
consistent en des herses ou des ponts a bascule, ou de simples vantaux 
yirrxtcägeis par un maehiroulis. Nous devons mentionner cependant les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.