Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1137354
373 
PORTE 
sl-levail au dela la tour du Coin. surmonhte, d'une guette tres-elexfee 
qui permettait de voir tout ce qui se passait dans le chatelet et au de- 
hors. La porte du chaleau et ses ouvrages de defense commandaienl 
absolument le chatelet a tres-ptstite portee 1. 
PORTES ne DONJONS. POTERNES.  Les donjons possedaient des portes 
(lefendues d'une facon toute speciaile. Ces portes etaient souvent rele- 
vees au-dessns du nivezlu du sol exterieur, atin de les mettre ä l'abri 
d'une attaque directe; des echelles de bois etaient alors disposees 
par la garnison pour pouvoir entrer (tans ces reduits ou en sortir. 
Mais on comprend que cette disposition presentziit de graves incon- 
venients. Si les defmiseurs du (vhaleau ou de la ville etaient obliges 
de se refugier precipit.a1nn1ent dans le donjon, ce moyen d'armes 
elail, insuffisant, et il advenait (comme. cela s'est presente pendant la 
derniere phase du siegc du chateau Gaillard par Philippe-Auguste 2) 
que les (lefenseurs, pris de court, n'avaient pas le temps de rentrer 
dans le reduit. Aussicherchzi-t-on a rendre les portes de donjons aussi 
difficiles a forcer que possible, en laissant aux assieges les moyens de 
se refugier en masse serree dans la defense extreme, s'ils etaient pres- 
ses de trop pres. Beaucoup de donjons possedaient deux poternes, 
l'une apparente, l'autre souterraine, qui communiquait avec les de- 
hors, de telle sorte que si une garnison pensait ne pouvoir plus tenir 
dans la place, soit par suite de la vigueur de l'attaque, soit par defaut 
"de vivres, elle pouvait se derobei- et ne laisser aux assaillants qu'une 
forteresse vide. Les gros donjons normands sur plan carre etaient ha- 
bituellement ainsi disposesä Mais cependant, une fois les garnisons 
entermees dans leurs murs, il leur devenait. bien difficile de les fran- 
chir devant un ennemi bien avise, soit pour sechapper, soit pour 
l-enl er des sorties offensives, car les poternes souterraines n'etaient pas 
tellement secrel..es, que Passiegeant ne püt en avoir connaissance, el 
les portes relevees au-dessus du sol exterieur etaient difticiles a fran- 
chir en presence de Fassiegeant. Ces problemes paraissent avoir pre- 
orcupe le constructeur de Padmirable donjon de Goucy. Ce donjon 
possede une porte percee au niveau de la contrescarpe du fosse creuse 
entre la tour et sa chemise, et une petite poterne relevee au niveau 
du chemin de ronde de cette chemise, chemin de ronde qui est mis 
en communicat.ion, parun escalier, avec une poterne aboutissant aux 
dehors de la place? La porte du donjon de Goucy, juercee a rez-de- 
(zhaussee, est combinee avec un soin minutieux; elle permet a la gar- 
nison, soit de franchir rapidement. ce fosse, soit de (lescendre sur le 
sol dalle qui en forme le fond et de joindre la poterne exterieure, soit 
de proteger un corps de troupes presse de tres-pres par des assail- 
ayez Topographie de la Gaule, Me] 
wycz CHATI-IAF. 
" Voyez DONJON. 
1 Voyez CHATEAU.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.