Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133885
PALAIS 
Le pape GlemenHf vint a Avignon en 1308, et habita le couvent des 
Freres preclicurs (DOlIllHlCkllllS). Glement V etait Bertrzmd de Grotte, 
 archeveque de Bordeaux; ce prelat. passait pour etre l'ennemi du roi 
de France, Philippc le Bel. Ce prince eut avec lui une entrevue : a Arche- 
ff vcque, lui dit-il, je puis te faire pape si je veux, pourvu que tu pro- 
c mettes de nfoctroyer six graces que je te demanderai. n Bertrainl 
tomba a ses genoux, et lui repondit : c Monseigneur, c'est a present 
u que je vois que vous nfaimez plus qu'honnne qui vive, et que vous 
c voulez me rendre le bien pour le nlal. Commandez ctjobeirai.  Ber- 
trand de Grotte fut elu, et vint s'etziblir en France a Avignon. 
Jean XXII habita le palais, alors situe sur l'emplacen1ent du palais 
actuel des papes (1316). 
(l'est Armand de Via, son neveu, evefjue (llavigiioii, qui, n'a_vjant 
point de palais, acheta le terrain ou fut laati l'archevecl1e, aujourd'hui 
occupe par le petit Sälllillalre. Jean XXII, voulant. agrandir le palais 
qu'il habitait, fit demolir la paroisse de Saint-Iiltienne, qifiltransfera 
a la chapelle Sainle-Mzideleine. 
Benoit XII, en 1336, lit (lemolir du palais tout ce que son predtä- 
cesseur avait fait construire, et düiprfäs les plans de l'architecte Pierre 
Ubreri t, fit. batir la partie septentrionale du palais apostolique, qu'il 
termina par la tour de Trouillas. Sous ce pontife, la chambre aposto- 
lique acheta le palais qu'avait. tait batir Armand de Via pour servir 
(l'habitation aux eveI-ques dlävfignoni Glement V1 fit construire la facadc 
meridionale du palais des papes et les enceintes du midi qui, dans la 
suite, servirent a contenir l'arsenal.  
C'est en 1317 seulement que la ville d'Avignot1 et le comtat Venaissin 
devinrent la propriete des papes. Avignon appartenait a Jeanne de 
Naples, qui etait comtesse de Provence en meme temps que reine des 
Deux-Siciles. Ghassee de Naples comme soupconnee de complicite avec 
les ZlSSElSSlHS de son mari, Andre de Ilongrie, Jeanne se refugia en Pro- 
vence, et vint se jeter aux pieds, de Glement V1. Lorsqu'elle quitta 
Avignon pour retourner dans ses liltats cl'ltalie, elle etait declaree inno- 
cente du crime dont la voix publique l'accusent; elle etait munie (l'une 
dispense pour epouser son cousin Louis de Tarente, le principal insti- 
gateur de l'assassinat (lländre. Aviguon et le comtat, Venaissin appar- 
tenaient. au pape. Cette cession avait ete stipulee au prix de 80,000 tlo- 
rins. 
Innocent [V zichevzt la partie mericlionale et la grande chapelle 
superieure. Urbain V tit. tailler dans le roc l'emplacement, (le la cour 
u [mssidcnlur pro Hugonc Bcrtrando ct sicul protmulitu1' usque awlstarc Bertrandi lhlgonlis 
u et usquu zul cimelurilnm ecclusic Buate Dluril: et usquc ad ccclesiam bcatc Marie de Cuslro. n 
ffläibl. (FAVigÜÜÜ, fonds Requicn, cartul. des statuts. Invcnt. des hions de 131 räpub]. mllXvignoll 
huit en 1234- par le pudcstzut Parccval de Doria.)  Communique par M. Achard, ilfüllivislc 
de la prüfccturc de Vaucluse. 
' Ou Pierre Obrier, selon les Annales zlälvignon, t. III.  Dlanuscrit Llonnü au musüu 
1_l'Avignon pur M. Ruquicll; connu. par U. Acluuwl, archiviste de la prdfccturc.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.