Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1137118
 349  [ PORTE l 
aspect vraiment imposant. Cette coupe B indique la coulisse de la pre- 
miere herse en G, les premiers vantaux f; la coulisse de la seconde 
herse en D et les seconds _vantaux en e. On observera que, confore 
mement a l'usage frdmis, autant que la configuration du terrain le 
permettait, le sol du passage seleve de Pexterieur a Finterieur. Au- 
dessus du passage, se voit la chambre de manoeuvre des deux herses, 
et au-dessus de cette salle le chatelet superieur, surmonte d'un engin 
a longue portee. Devant la seconde herse D, s'ouvre un machicoulis. 
La figure A donne la coupe transversale du passage fait sur ab en regar- 
dant du cote de Fentree. En E, sont encore scelles les trois zinneaux 
de fer, de 0m25 de diametre, qui servaient. a suspendre les poulies 
necessaires a la manoeuvre des chaines de la premiere herse. 
Mais la place de Villeneuve-lez-fitvignon est situee sur une colline de 
roches abruptes, et sa porte s'ouvre en face d'un contre-fort (lcscen- 
(lHHtVE-FS la plaine. Dans une pareille situation, il n'est besoin ni de 
fosses, ni d'ouvrages avances tres-forts, car l'assiette du lieu offre deja 
un obstacle difficile a vaincre. La circulation des allants et venanls 
se borne a des sorties et a des rentrees d'une garnison. La porte que 
nous venons de presenter ci-dessus est donc plutot Pentree d'un cha- 
teau que d'une ville populeuse et. dont les issues doivent. etrc laissees 
libres tout le jour. Les portes de la ville d'Avignon etaient bien, au 
XlVe siecle, des ouvrages disposes pour une cite fortifiee, mais conte- 
nant une population nombreuse et act.ive.  
Les remparts d'Avignon furent elevesde 1348 a 1364. Ils etaient 
perces, soit du cote du Rhone, soit du cote de la plaine, de plusieurs 
portes, parmi lesquelles nous choisirons la porte Saint-Lazare, l'une 
des mieux conservees et sur laquelle nous posscdons des documents 
complets t.  
La porte Saint-Lazare dIÄvignon fut detruite, ou du moins fort 
cndommagee par une inondation formidable de la Durance en 1358. 
Elle fut reconstruite sous Urbain V, vers 136-4, avec toute la partie 
des remparts qui s'etend de cette porte au rocher des Doms, par l'un 
des architectes du palais des Papes, Pierre Obreri, si l'on en croit. la 
tradition. 
Voici (fig. 27) le plan general de cette porte, avec le chatelet qui la 
couvrait. Il ne reste plus aujourd'hui de ces constructions que la porte 
A et les soubassements d'une partie du chatelet, mais des dessins 
complets des ouvrages avances nous sont conserves? 
Les arrivants se presentaient par une voie B sur le flanc du chätelet; 
ils devaient franchir un premier pontflevis C, traverser l'esplanade du 
chätelet diagonalement, se faire ouvrir une barriere D ; passer sur un 
 i c'est ä FÜÜÜEÜÜÜÜC de M- Ächilfd, le Savant archiviste de la präfecturc de Vaucluse 
  a 
que T1003 ÜCVOÜS la Plus grande Partie des renseignements qui nous ont aidü 11 restituer 
cette porte dans son ätat primitif.     
2 Ces dessins appartiennent ä M. Achard, qui a bien youlu nous les laisser copier,  -1
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.