Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136830
321 
PORTE 
Les moyens d'attaque des places fortes de cette äpoque admis, 
moyens qui ne consistaient qu'en un travail (le sape, fort long et po- 
rilleux puisqu'il ätait impossible de battre en broche les tours et cour- 
Jines donl, les murs avaient une forte cfrpaisseiu", faisaient que les 
6 
i 
5  
i? ä 
W  
T 
 
{ÄW M 
i 1M A 
Tigra 
EX:  
Xxd  f 
 XH   
ai 
il 
T_ L  f! IL 
 
f;  
assaillants (vlierchaient toujours a brusquer un assaut ou a surprendre 
l'ennemi. Si les tours et courtines avaient trop de relief pour qu'il füt 
possible de tenter une escalade, surtout lorsque les parapets etaient 
garnis de hourds, on essayait (le s'introduire dans la place par sur- 
prises ou par une zittaque brusquee sur les portes. Des lors les assie- 
ges accumulaient autour de ces portes les moyens de defense; on 
doublait les herses, les vantaux, les obstacles, et l'on separait. les 
treuils de ces herses ilflll de rendre les trahisons plus difficiles. Ainsi, 
dans lexemple que nous venons de presenter, on voit que la pre- 
miere herse, celle qui ferme l'issue aliexterieuif, est manoeuvree du 
haut; (fest-a-flire de Petage ou tous les (lefenseurs de la porte sont 
reunis, ou se "trouve neeessairement, le capitaine. Les gens charges 
(le cette manoeuvre, ainsi entoures du gros du poste, sous les yeux du 
vu.  lit
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.