Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133853
 2;;  L PALAIS j 
trnclztvffn; dans des constructions beaucoup plus recentes, a etc- rasec 
pour faire place au nouveau batiment. de lllotel de ville. Mais ayant 
cite charge. de diriger (Bette derniere construction, nous avons pu con- 
stater la (tisposition (les grands contre-forts avec maclntzouhs hl, et du 
petit corps de garde N avec sa poterne n. Les btttilnents p, dits (le la 
Madeleine, sont. les plus zmciens. Ils se composent. d'un rez-de-chatis- 
sec vente et d'une grande salle t, egalement voutee, sous une belle 
twhapelle (ItSPOSOG au premier etage; cette salle t communiquait avec 
le passage dit. de l'Ancre t par deux portes VVÜ Ces portes VV (levaient 
permettre au public (l'entrer dans la salle t, qui servait (le chapellfl 
basse. Une cour de communs elait. (lisposee en m avec un petit. logis 
e fortifie. L'enceinte de Pareheväsclie allait se joindre a celle de la 
trathetlrale par un mur f, tigalement fortifie. En g, est. une grande salle 
capitulaire. Ifabside (le la (zatheitirale continuait les defenses de cc 
cfnte fpar une suite de tourelles crenelties reunies par des arcs sur- 
montcs de creneznix, ainsi que les couronnenlents des chapelles. (le 
palais presentait donc un ensemble de defenses formidables dominees 
par Ffinorme tour earree F, formant. saillie. 
Examinons maintenant. le plan du premier otage de ce palais (fig. 42). 
L'escalier X permettait (ltarriver directement. de la cour a la grand 
salle V, possedailtz une vaste chemince dont on voit encore les traces 
a Fextericur. Cette grand salle etait. eclairee par de hautes fcnetres 
terminer-s de tiers-point, et. couverte au moyen (Parcs plein cintre. 
portant. un solivage. ail-dessus duquel etait. un etage lambrisse donnant 
sur le crenelage exterieur. De la grand salle on pouvait. arriver a tous 
les appartements. Des escaliers a vis permettaient. de. (lescendre au 
rez-dei-chausseti. sur plusieurs points, ou de nlonter aux etages supe- 
rieurs. On voit qu'on ne pouvait. entrer dans la salle (ietogotiztle de la 
tour carree que par un passage (letournti, et de cette salle octogonale 
on descendait par une trappe dans la salle circulaire du rez-tle-chaus- 
see, laquelle servait. de cluzrtre ou de cachot. De larges nnächitzoulis 
souvrztnt. au second etage, a la hauteur du crenelage, (lefendaient le 
front ab. Ici on reconnatt liutilite des passages pratiques en I et. en P, 
sur les deux arcades franchissant la rue K; ils elablissztient une com- 
munication entre le logis L et celui T (le la hladeleine, et entre la tour 
Saiint-Nlztrtiztl 11 et. la chapelle M. Le CiOitPP, couvert en terrasse, don- 
nait. une promenaide d'on l'on pouvaitjouir de la vue etrangement. pit- 
toresque de tous ces grands bzttiments se decoupant les uns sur les 
autres, surmontes d'un (zote par la grosse tour carree, de l'autre, par 
l'abside (tolossale de la (vathedrale. 
Ces (zonstrntztions sont. elevees en belles pierres de Sijean et de Be- 
ziers 2 elles (fouvrent une surface de 4,000 metres environ, (leduction 
l'aile des cours : et malgre les nombreuses nultilatitms qu'elles ont 
' On design 
lomxuc Sigllt) 
ait 
dQs 
1si ce passage 
vils que les il 
parc 
huw 
qllc 
ucs  
sous l'arcade I, dtnit 
urssüclalicnl sur lu port 
suspendu 
du Nurbc 
llllC 
flt". 
ncre,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.