Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136740
[ PORT j  312  
afin de mettre ä couvert les gens qui attendaient qu'on leur permit 
d'entrer; mais, chez nous, ces sortes d'ouvrages ont toujours l'appa- 
rence d'un chatelet, ou tout au moins d'un corps de garde defendu. 
(Voy. PORTE.) 
Nous n'avons donne qu'un petit nombre des exemples que four- 
nissent les porches du moyen äge, relativement ä leur abondance ; car, 
ces annexes devant etre elevees sur des programmes non uniformes, 
il etait naturel de varier leur aspect, autant que leur structure et leur 
disposition generale. Il est beaucoup de porches importants que nous 
avons mentionnes et qui demanderaient une etude toute speciale : 
tels sont les porches de Notre-Dame de Chartres, ceux de la cathedrzile 
de Bourges, ceux de Saint-Maclou de Rouen, de Peglise de Louviers, 
et, parmi les porches beaucoup plus anciens, ceux de Saint-Front de 
Perigueux, des eglises de PAuvergne, celui de Notre-Dame des Doms 
a Avignon, etc. Quant aux annexes en dehors des portes, qui, pour nous, 
a cause de leur peu de saillie, ou plutot a cause de leur liaison intime 
avec Fedilice auquel elles appartiennentme sauraient etre considerees 
comme des porches, nous les classons dans les portails. 
PORT, s. m. Il ne nous reste que peu de traces des ports maritimes 
etablis pendant le moyen äge. Les dispositions des ports changeant 
sans cesse par suite des developpements du commerce, on ne doit 
point etre surpris de ne plus trouver des ports datant de plusieurs 
siecles, conserves entier. Gependant, des le x19 siecle, les cotes de 
France possedaient des ports assez importants. Sans parler des ports 
de la Nlediterranee, qui, comme celui de Marseille, dataient. d'une 
epoque tres-reculee, on comptait encore a cette epoque ceux de Fre- 
jus, d'Agcle, de Narbonne, d'Antil)es, qui pouvaient reunir un grand 
nombre de navires. Tout porte a croire que le port antique de Mar- 
seille, pratique encore pendant le moyen fige, occupait la place 
du vieux port de cette ville. Sur les cotes de l'Ocean, il y avait, au 
x11" siecle, des ports a Bordeaux, a la Rochelle, a l'embouchure de la 
Loire, a Brest, et dans la Manche, a Saint-Malo, a GPHIIWIlllG, a Cher- 
bourg, a Gaen, a Dieppe, a Boulogne, a Wissant. 
(les ports furent, la plupart, etendus et proteges par des travaux im- 
portants pendant les Xllle et XIV" siecles. On voit encore a Fentree des 
ports de Marseille une des tours qui defendaient le goulet du port, et qui 
date du XIVÜ siecle. A Pentree du port de la Rochelle, il existe aussi une 
belle tour,dont les soubassements sont fort anciens et dont le couron- 
nement date du XlVe siecle, qui defendait le chenal. Elle se reliait a un 
ouvrage eleve de l'autre cote du goulet ferme par une sorte de herse. 
M. Lisch, zirchilecte, a decouvert des traces lifes-interessantes de ces 
defenses, et doit en faire le sujet d'un travail qui sera rendu public. La 
meme ville possede un beau phare datant des xlve et xvc siecles, lequel 
est encore entier, bien qu'il ne soit plus employe a cet usage. A Aigues- 
Mortes, le roi Louis IX fil. tout (l'abord etablir, a Fentreie du port qui lui
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.