Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136663
[ roncue ]  304  
pentes deces gables, de sorte que les eaux s'ecoulent par des caniveaux 
poses sur les arcs-boutants et par les gargouilles posees au devant des 
contre-forts (voy. la coupe). Par derriere, ces combles forment croupe 
avec cheneau, afin de degager les grandes fenetrtrs du transsept. Les 
gables indiquent donc la forme des combles, ce qui est rationnel. Au- 
dessus des deux portes percees sous le porche s'ouvrent. deux fenetres, 
ainsi que le fait voir la figure 32, fenetres dont les meneaux se com- 
ltinent adroitement avec les gables ajour qui surmontent ces deux 
[l01'l.8S. 
La construction des porches de Saint-Urbain est conque comme 
celle de toutes les autres parties de cette jolie eglise; destädire 
qu'elle se compose de grands morceaux de pierre de Tonnerre formant 
une veritahle devanture pour les archivoltes, gables, balustrades. 
claires-voies et clochetons, et. d'assises basses pour les contre-forts. 
Quant aux remplissages des voütes, ils sont faits en petits materiaux  
(les porches, comme toute la construction de Feglise Saint-Urbain, 
elevee d'un seul jet, datent des dernieres annees du xm" siecle, et 
sont une des oeuvres les plus hardies et les plus savantes du moyen 
tige. Le XIVB siecle n'atteignit pas cette legerete, et surtout cette lar- 
geur de composition, dansles muvres du meme genre qu'ileut a elever. 
Ainsi le porche meridional de Feglise Saint-Ouen de Rouen, hati vers 
la fin du XIV" siecle, est loin d'avoir cet aspect ample et leger; il est. 
plus lourd et surcharge de details qui nuisent a l'ensemble. Le porche 
occidental de Peglise Saint-Maclou, a Rouen, est certainement un des 
plus riches qu'ait eleves le xv" siecle, mais il prend toute l'impor- 
tance d'unc facade, et ne semble pas avoir cette destination speciale si 
bien indiquee a Saint-Urbain de Troyesf. La disposition du porche de 
Saint-Maclou a cela d'interessant. cependant, qu'elle se prete a la con- 
liguration des voies environnantes, et que les arcs lateraux forment 
en plan deux pans coupes tres-obtus avec l'arc central, pour donner 
a la foule des tideles un acces plus facile. 
Ijeglise Saint-Germain l'Auxerrois, äParis, possede un porche du 
commencement du xvt siecle, qui est parfaitement coneu. Il s'ouvre 
sur la face par trois arcades principales qui comprennent la largeur 
de la nef, et par deux arcades plus etroites et plus basses, au droit des 
eollateraux; une arcade semblable de chaque cote, en retour, donne 
des issues laterales. Les voütes, fermees sur les deux travees extremes 
plus basses, sont surmontees de deux chambres couvertes par deux 
conlbles aigus et. eclairees par de petites fenetres percees dans les 
tympans rachetant la ditference de hauteur entre les grands et les 
petits arcs. Une balustrade couronne cette construction couverte en 
terrasse, sous la rose, dans la partie centrale. 
' Pour le systbme de construction adoptä ä. Saint-Urbain de Troyes, voyez, ä Partiel? 
(msmucrxon, les figures 103, 104, 105 C! 106. 
' Voyez les belles photographies que MM. Bisson fräres ont faites de ce porche.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.