Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133835
 24  t PALAIS ] 
Nhnes contre l'archeveq11e, et en 1  les magistrats municipaux ordon- 
nent que les coutumes de la ville seront traduites du latin en roman, 
atin de les mettre 51 la portee (le tous. Les vicomtes, moins puissants 
que les archcveques, inclinent 51 proteger les prerogatives des Narbon- 
nais, et c'est en presence (le cette lutte croissante contre le p0L1_V011' 
(les seigneurs archeveques, que Gilles Ascelin construit, en 1318, 
tenorme tour encore intacte aujourd'hui, et. que ses succesSeUYS fOHt- 
de leur resitlfmce, un värritahle chäteau-fort, se reliant 51 la cathedralf) 
tortitiee elle-meme  
Ce nnilzmge (l'architecture militaire, PCliglQtlSR et civile, fait donc 
du palais archiepiscopal de Narhonne un (ätlifiüt? des plus interessants 
51 connaitre. Disons (tahord qu'il ne faut pas chercher 151 des intluences 
de l'art italien du XIVÜ sieclc; cet, editice est bien franqais, et. plutot 
trancais septentrional que languedocicn. Ses combles etaient aigus, 
ainsi que le prouvent plusieurs des pignons existants; la construction 
des voutes, les sections (les piles, le cloitre et ses details, la forme des 
lkänctres, les dispositions detensives, et jusqu'51 l'appareil, appartien- 
nent. 51 l'architecture du (lomaine royal ; et lc palais archiepiscopal de 
Narhonne est (Fautant plus curieux 51 etudier, qu'il dut servir de point 
de depart pour construire le palais des papes 51 Avignon, dont nous 
nous occuperons tout 51 l'heure. 
Voici (fig. 11) le plan du palais des archevtiqties (le Narhonne, 51 rez- 
tle-chaiusscäe. En A, est la cathedrale, (vommenczee, comme nous l'avons 
dit, en 1272, sur un plan frätlltjtliS (voy. ÜATHIÜJDRALE, tig. 118). Une place 
tort ancienne "l, et qui, ti-es-vraisenihlablenient, occupe l'emplacement 
du forinn et de la ville romaine, est en B. Les fondations du capitole 
antique eoiiiiiiaiideiwuit les (lispositions des hatin1ei1ts,qui se contour- 
nent en partant de l'angle C jusqu'51 la (tathedrale. En D, est une tour 
romane, et en E, des hatiinents dont quelques parties appartiennent 
au xnc sieclzi. La grosse tour carree, hatie par Gilles Ascelin en 1318, 
est en F. Elle est. plantec sur la place, en face de la tour du vicomte, 
beaucoup plus basse; elle dominait par consequent la tour du sei- 
gneur laiqnc et le canal se reliant au port, lequel passe 51 10 metres 
environ du point C. De la place B au ctoitre G, le terrain rieleve de 
Ii mt-tres environ. On entrait, dans la cour H du palais, en passant sons 
un arc l, en prenant une rue K hordee de häitiinents fortitics, et en 
tranchissant. le grand porche voüte L. En O, etait la salle des gardes, 
connnuniquant, au rez-rle-chausstie de la tour dite Saint-Nlartial, U, 
par un emmarcheinent interieur. 'l'outes ces dispositions sont 51 peu 
pres intactes. En passant de la rue K, sous une arcade P fortitieo, on 
arrive 51 un degrc Q qui monte au cloitre, lequel communique 51 la 0a- 
thetlrztle par une porte H. 
Nous devol 
Nnrhouue. 
 Dilc aujnur 
rments histori 
1x Hvrbcs. 
renseigne 
u place m 
165 
Tm 
nservatour 
du 
lsfäe
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.