Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136576
 295  [ 1-01113111: il 
connue si Fidce premiere qui les avait fait elever dut laisser une trace 
perpetuelle, ces porches se dresserent principalement devant les en- 
trees secondaires ou laterales; et les facades principales, les portails, 
ouvrirent, comme dans les conceptions primitives de ces monuments, 
leurs larges portes sur un parvis sans porches ou vestihules exte- 
rieurs. Nous voyons meme que certaines cathcdrales dont le plan, au 
x11" siecle, avait me concu avec un porche anterieur, (zomme a Char- 
tres, par exemple, suppriment ce porche au commencement du X111" 
siccle, pour ouvrir les portes directement sur la place publique. Si 
quelques cathedrales, ce qui est rare d'ailleurs,_possedent des porches 
devant leur faeade principale, comme celle de Noyon par exemple, 
ces porches datent de la fin du X1118 siecle ou meme du commence- 
ment du xivt; car nous ne pouvons considerer comme des porches 
les larges ehrasements qui precedent les portes occidentales des ca- 
thedrales d'Amiens et meme de Laon  Ce sont la des portails, c'est-a- 
dire des portes abritees. 
Vers le milieu du X111" siecle, nous voyons au contraire elever des 
porches bien caracterises devant les portes secondaires des cathe- 
flrales. C'est a cette epoque, vers 12115, que l'on batit les porcheslate- 
raux des cathedrales de Ghartres, de Bourges, de Ghalons-sur-Marne, 
du Mans, de Bayeux, et qu'on eleve souvent ces porches devant des 
portes qui n'avaient pas ete destinees a elre abritees. Bientot cet 
exemple est suivi dans les eglises conventuelles. Pendant les XIVe et, 
xve siecles, on eleve (luantite de porches sur les flancs de ces edifices. 
Quant aux eglises paroissiales, des le x111' siecle, leurs portes princi- 
pales, comme leurs portes laterales, s'ouvrent frequemment sous des 
porches. 
A la tin du xue siecle et au commencement du X1116 siecle, deux por- 
ches, l'un du cote du nord et l'autre du cote meridional, {implantent 
devant les portes secondaires de la cathedrale romane du Puy en Velay, 
et ces deux porches sont surmontes de salles; mais ce sont des horsÄ 
d'oeuvre, ne se raccordant en aucune facon avec Fedifice auquel ils se 
soudent, tandis qu'il faut voir "dans les porches lateraux de la cathe- 
drale de (lhartres des conceptions mises en harmonie avec le 1nonu- 
ment deja construit. Les porches nord et sud plantes devant les portes 
du transsept de la cathedrale de Ghartres passent, a juste titre, pour 
des chefs-(Fccuvre. Ils sont composes evidemmcnt par des artistes du 
premier ordre et offrent un des plus beaux specimens de l'architec- 
ture francaise du milieu du X1112 siecle. Leur plan, leur structure, leur 
ornementation, la statuaire qui les couvre, sont des sujets d'etude 
' li faut noter ici (voy. CATHEDRALE, fig. 19) que le portail de la cathcdrale däimicns 
n'a pas ätä emve conformäment ä. son tracä primitif. Mais, en admettant müme ce plan 
primitif, nous ne pUHVOHS VOiF, HOII plus qu'a": la. cathcdrale de Laon, dans ces äbrasrz- 
ments prouoncüs des portes, Ce qui constitue un porche, dest-ä-dirc un vestibule ouverL 
ou fermä.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.