Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136552
293 
POIU 
vrait si largement sur les dehors. La nef de Feglise ayant eus rebatie 
au commencement du xv" sieclt: sur un plan analogue a celui de la 
cathedrale d'Alby, il est difficile aujourd'hui de savoir comment cette 
salle superieure sarrangeait. avec la nef primitive. Toutefois les trois 
arcades P, bouchees en brique lors de la reconstruction du xv" siecle, 
s'ouvraient. necessaiifenlent sur la nef ancienne, et mettaient la salle 
haute en (zommunication directe ziveccelle-ci, sans interposition de 
vitraux. Mais nous avons deja vu, par quelques-uns des exemples 
de porches surmonles de salles, donnes dans cet zirtitzle, que les nefs 
ifetaient guere fermees par des vitraux, surtout dans les provinces 
du Centre et du Midi, avant la tin du xue siecle. 
Les porches sous clochers sont. rares a dater du commencement 
du xmt siecle dans l'architecture francaise. Cependant nous citerons 
celui de leglise de Larchant (Seine-etfhlarney. La Normandie en pre- 
sentc quelques-uns qui datent des XIVC et xve siecles; nous mention- 
nerons comme un des plus remarquables celui de la tour de rogna- 
Sziint-Pierre, a Caenü. 
Sur les bords du Ithin et dans les contrees environnantes, cette dis- 
position se continue assez tard. Le porche dela cathedrzile de Fribourg 
ouvert sous le clocher occidental est fort beau. Interieureiiient. il est 
(irne de bonnes figures representant. les Arts liberaux, de grandeur 
naturelle, le Christ, les Vierges sages, les Vierges folles, le Sacrifice 
dkkbraiham, saint Jean-Baptiste, sainte Marie FEgyptiennc, etc. tle 
porche n'est ouvert que par une arcade sur la face, les (voles sont clos 
et. (lecorcäs par ces statues dont nous venons de citer les principales. 
Parlant des porches sous clochers, on ne saurait passer sous silence 
les porches si bien disposes sous les tours projctecs de la facade de 
teglise Saint-Ouen, a Rouen. 
Gestours,qui devaient. etre d'une dimension colossale, ne furent 
tilevees que jusqu'a la hauteur de 20 metres environ au-dessus du sol. 
lorsqu'il fut question d'achever la facade de Pcglisc Saint-Üuen en 
1840, on n'osa continuer l'oeuvre conlmencee sur des dimensions tltlSSl. 
considerables; on rasa donc les souches des deux clochers, et l'on 
perdit ainsi une des dispositions des plus originales et des plus inge- 
nieuses parmi toutes celles qu'avait. concues le moyen fige a son de- 
clin, car ces tours (lat-aient du xv" siecle. 
Elles skälevaient sur deux porches poses diagonalement et donnant 
entree de biais dans les deux collaterziux. Le plan de ces porches est. 
grave dans l'ouvrage de Pugin sur les monuments de la Normandie, 
auquel nous renvoyons nos lecteurs? La position oblique des porches 
de Feglise Saint-Ouen avait permis de les ouvrir sur Fexterieur par 
deux baies abritees, tendant au centre d'un latrge parvis forme par la 
Voyez les  de Seine-el-Jlurne, par MM. Aufuuvre et Fich 
Voyez Pugin, Specinlezzs ofthe (trchilectural Antiq. ofiVornaancly. 
Voyez, il l'article Ancmrncrunn RELIGIEUSE, la figure G22.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.