Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136342
PORC 
9.72 
COHIIIIÜ il LUIOSCLIlEB lueule. (les dglises älaieul toujours entourläes do 
(vimvliirres, el, les porcines sm-velient alors a (lonnvr l'absolue vt a 11101.- 
ire a l'abri les personnes qui zlssistaieill aux euuerrefillellls. Ils ne for-- 
maieul (l'ailleurs, comme le. montre le (l81'lli('tl' exemple, qu'une clu- 
lure facile il franchir, d'autant que les portes ne paraissent. pas, dans 
beaucoup de cas, avoir dtüjairiais munies de vantaux. L'a des plus vastes 
parmi C05 soi-les (le porches clos, est certainement celui qui präcädf- 
 3 j";    j 
H  "m, W g nvml 1'      Hfwwfbxa. .1  
  
  wufänwwwlnuwqwwmuwmwlamuawi M    
IHWIÜM  3L 
 
la taqarle de la petite miglisiw eonvenluelle (le Sainl-Pere-sous-Yozelziy_ 
et qui fut eleve. vers la fin du xiu" siI-cle, reinanic pendant les XIY" 
et, xve. (le porche s'ouvre sur la l'arc anterieuife par trois baies qui ne 
paraissent, pas disposer-s pour recevoir (les grilles ou (les vanlziux (le 
hois; laterzilemenl il etait zijoiu-(r par (les haies vitrees posees sur un 
bahut, de nianiirre a garantir les tiflirles contre le vent et. la pluie. 
Cette (ronslrutzlifm est couverte par six voules en arrsogives reposant 
sur (lespilcstrngsigees et, sur (leuxpiliersisoles. Un lonlhc-zlu, qui date (le 
lepoque la plus ancienne (le sa ronstructifm, est [ilace a la gaurhecle la 
porte centrale (le lkiglisr. D'autres sfipullurels elaienl tlisposcies sous son 
dallage. Les tiguresen has-rclielales donateurs sont sculptees en dedans 
de l'entrer; c'est. un noble personnage (le la localiliä et sa femme. Mal- 
heureusement 00110 ('0I1Stl'l1fflio11, qui, dans l'origine, (levait Ütre tres- 
riche ct tries-gracieuse, a (ale fort. nlulilce et. ne presente que (les (leibris. 
remanies. Le porche (le Saint-Pitre est connne une transition entre les. 
porches absolument clos (les clunisiens et les porches ouverts. Il parti- 
cipe plutot de leglise que de Fexterieur: c'est exfidfuninent encore un 
lieu sacre. Il nous amenc il parler des porches franchement ouverts, bien 
qu'ayant encore une importance Cünsitltirillllc par rapport aux eiflititzes 
religieux qu'ils precirflent. Mais, avant, de nous occuper (les porches-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.