Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136288
'OlXCllli 
266 
trois baies ouvertes sur la tribune etaient des fenetres sans vitraux 
comme toutes les autres fenetres de Feglise; celle du milieu se termi- 
nait en cul-de-four, et peut-etre recevait-elle une statue. La porte prin- 
cipale G de ce porche est surmontee d'un grand bas-relief represen- 
tant : le Christ entoure des vingt-quatre vieillards et des elus, dans le 
tympan, la Madeleine parfumant les pieds de Jesus, et la resurrection 
de Lazare dans le linteau. Les chapiteaux inttärieurs sont tres-riche- 
ment sculptes et d'une finesse (Fexecution remarquable. Autrefois 
les grandes voütes, ainsi que celles des tribunes, etaient entierement 
peintes. Nous presentons (fig. 4) une vue perspective de tinterieur de 
ce porche, prise de la galerie qui traverse la faeade. On observera que 
la voüte sur la tribune possede des arcs ogives. C'est peut-etre le pre- 
mier exemple qu'il y ait en France de ce genre de structure, les autres 
voiltes du narthex etant. d'aretes tres-surhaussees (voy. ÜGIVE, fig. 3, 
t et 5). L'ensemble de cet interieur est d'une proportion admirable et 
les travees etudiees par un maitre consomme (voy. TnAviizu). Il ne 
parait pas qu'on ait jamais enseveli personne sous ce porche, et les 
fouilles que nous avons ete a meme d'y pratiquer n'ont laisse voir 
nulle trace de sepulture. 
Le vestibule, narthex ou porche ferme de lkglise abbatiale mere de 
tlluny etait plus vaste encore que celui de Vezelziyi, mais ne possedait 
ni tribune ni galeries voiitees superieures. Cfetait une grande salle 
avec bas (zotes, a laquelle on zirrivait par deux (legres de t3 metres de 
largeur. Deux tours s'elevztient. en avant. des cinq travees que contenait 
le narthex, et. laissaient entre elles un porche ouvert. Le porche ferme 
(le Gluny avait metres de longueur sur 27 metres de largeur dans 
tL-uvre; des piliers canneles, suivant la methode de la haute Bour- 
gogne, du Lyonnais et de la haute Marne, portaient. les voütes des col- 
lateraux. Au-dessus s'elevait un triforium egalement a pilastres, puis 
les hautes voütes en arcs ogives, avec fenetres plein cintre dans les 
tympans. Les clefs de la haute voüle etaienti133 metres ziu-clessus 
du pave. Ce fut le vingtieme abbe de Gluny, Itoland I", qui eleva 
en 12201 ce magnifique narthex, dont notre vue perspective (fig. 5) ne 
peut donner qu'une faible idee. Tous les arcs de cette construction sont 
en tiers-point. seules les fenetres sont fermecs par des pleins cintres. 
Au fond, on voyait apparaitre l'ancienne faeade de teglise, avec sa porte 
principale et sa petite galerie aveugle superieure, an milieu de laquelle 
etaient percees les baies qui eclairaient la chapelle de Sitint-lttitzbel, 
prise aux depens de tepaisseur du mur et portee sur un eul-de-lampe 
du rote de la Ilef. Qlliltfe figures d'apotres en bas-relief decoraient. le 
tpfnipztn sous le formeret. de la grande vonle du porche. 
Pourquoi ce vaste porche ne fut-il eleve qu'en 1220? Doit-on voir 
iri Fexecution d'un nouveau programme, ou bien un ajournement. d'un 
programme primitif? Pres d'un siecle auparavant, Feglise abbatiale de 
zz Mabillon, Annales orzlin. 
Bqnedicti, t. 
232.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.