Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136228
"vonc 
260 
incertaines occasions, des reliques et de saintes images. a Les porches- 
u des eglises, dit Thiers, sont des lieux saints: t0 a cause desreliques 
u ou des images qui y sont; 2051 cause qu'ils sont le lieu de la sepul- 
u ture des tideles; 3" a cause qu'ils sont (lestimäs a de saints usages: 
u 4" a cause. qu'ils font partie ides eglises ; ä" a cause qu'ils sont ainsi 
u zuppeles par les conciles et par les auteurs ecclesizistiqties  w 
Guillaume Durand observe (f que le POPPlIP de teglise signifie le 
u Christ par qui s'ouvre pour nous l'e.ntree de la Jerusalem releste ; iE 
a est appele aussi portique (par-lieus), de la porte (12 porta), ou de ce qu'il 
u est ouvert a tous comme un port (f) porta)? n 
Tfoutefois les porches des eglises ne mnservereiit pas toujours, pen- 
dant le moyen fige, ce caractbre sacre; nous en avons la preuve dans les 
reclamations (lcschapitres ou des religieux au sujetdes usages profanes 
auxquels on les faisait servir. Dans le recueil des arrets du parlement de 
11292, nous trouvons une plainte du doyen etdu (vhapilre de Hoyc contre 
le chatelziin, lequel tenait depuis longtemps ses plaids sous le porche de 
Feglise. ll cstenjoint au hüllly de Vermantlfiis de (lefentlre ziuditchfite- 
lain de tenir a l'avenir ses zissemblees dans ce lieu, nonobstant qu'il 
les y ciit tenues depuis longtemps, s'il est bien constate que ce porche 
fait partie de Peglise et sert de cimetiere3. 
C'est probablement. pour prevenir ces abus que les grands GÄlIIlJllSSU- 
ments de Cluny etde (liteaux eleviarent devant leurs eglises des porches 
absolument fermes des le commencement du xne siecle; (l'ailleurs ces 
porchesdevaientservir a des cerernonitrs ou a des usages qui necessi- 
taientune cloture, comme nous le verrons bientot. Quantite de porches 
deglises cathetlrales et paroissiales servaient meme de marches, etles 
auteurs ecclesiastiques s'elevent trop souvent contre cet abus pour 
          
etablit des boutiques volantes, en certains lieux, les jours de foire, et 
que des chapitres y tolercnt la vente d'objets de pifätaä. 
Les porches primitifs du moyen fige, en Occident, ("est-a-dire veux 
bätis du Yllte au xiesiecle,se presentent generalenlentsousla forme d'un 
portique tenant toute la largeur de lkäglise et ziyantpeil de profondeur. 
Cependant certains porches (feglises dependant de HIOIIIISIÄPPOS ou menu- 
de Cülltfgitlleä sontdisposes sous une tour plantee devant la nef. Tel etait 
le porche de lkäglisc abbatiale de Saint-Gernlain des Presa Paris, dont il 
ne reste que bien peude traces, etquidatait delepoque carlovingienne: 
tels sont encore ceux de lkäglise abbatiale de Saint-Savin pres POiÜQYS, 
de la cathedrale de Limoges et de la collegizlle de Poissy, qui tous trois 
appartitwiineiit, aux IXeOtXÜ sitzclesntklors ces porches formaient une entre:- 
defenrltie, et etaient quelquefois precedes d'un fosse, comme celui de 
Saint-Savin, par exemple. Les porches des eiglises Notre-Dame du Port 
' Dia-sert. sur les porches (les äglis; 
2 Rational, lib. I, cap. 1, ä XX. 
1 Les 01m1, mm. mccxcrl, arr. "J. 
G7, snmmai
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.