Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136183
PONT 
256 
lait  le tablier et Pempecher (le basculer, il suffisait (le pousser 
le levier de fer F, pivolant sur un boulon en G, et (lent la fourchelte 
elait engagee enlredeux chevilles. Le levier ainene a la ligne verticale, 
ainsi que ngfre figure l'indique. les solives D allaienl, s'engager dans 
deux entailles I pratiquees a la tete de la clerniere pile. Le trace K 
indique la (lisposilion (le la fourchette du levier en coupe. Si l'on 
voulail faire basculer le pont, en lirant sur la vinglaine L, m1 Zllllffllälll, 
6'. "u:  ä  
 Miv  l "IZXHXIXIJT: 
 Il Jäafmlll   
 IMÜ a  
 '1'11.ÜÄ'N  
w-l ffiwllÄljlLl! AIT- 
  ÜJYÄZÄÜÄÜYIY  
SJ X.  
XI? XI ) 
w "J X 
x2 1 x- 
f-X ÄI- 
En fäI: 
5-   
SQÄQXTJ. 
x,   
235  
Liim 
fpfif 
gTyf-f 
il? 1' 
ä f, 
 
 
X 
le levier F en f. Alors la solive D quittait. son entaille I, et en lachzmt 
sur le treuil M, la pesanteur de la partie anterietlre du tablier mobile 
faisait incliner celui-ci suivant, la ligne NO; Fextrenlite P (les pou- 
tres selexfait, en p, et le passage etait coupe. Pour ramener le pont a la 
ligne horizontale, on appuyait sur le treuil M, et avec la main, en 
montant sur le gradin H, et en repoussant les leviers, on ealait le pont. 
Les rainures Il. (voy. la figure 16 bis) elaient assez larges pour permettre 
aux poutres de pivoter, et pour faciliter la manoeuvre des leviers. On 
voit encore a Bale une porte (lisposee pour recevoir un pont combine 
suivant. ce systelne. Une herse S (voyez la fig. lG) descendait jusqu'au 
tablier, soit. place horizontalement, soit incline. 
D'autres ponts basculaient en se relevant, ainsi que le fait voir la 
figure '17. ljexlreinite A du tablier anterieur, si l'on voulait donner 
passage, tombait sur la derniere pile, et, pour caler le pont dans cette 
position, une solive B, roulant sur une poutrelle scellee C, se manoeu- 
vrait au moyen du levier D. En attirant a soi le levier en d, on (lsäcalztit, 
le tablier, et en lachant sur le treuil T, les contre-poids G faisaient 
basculer le pont, amenant. Fextremite B en b. Un tablier incline fixe E 
conduisait au tablier mobile, lorsque celui-ci etait abaisse au moyen 
du treuil T.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.