Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1136100
PONT 
248 
(le tours, et les ponts etant naturellement des passages tres-frequentes, 
(fetait. a qui cherchait a se placer sur ces parcours. Les ponts de Paris 
etaient garnis de maisons, et formaient de veritables rues traversant, le 
tleuve.(1e lut meme letablissement de ces maisons, dont la voirie ne 
se preoccupait, pas assez, qui contribua a la ruine de ces ponts. S'il 
fallait se maintenir sur l'alignement des deux cotes de la voie; sur la 
riviere ou posait des batisses en encorbellement, on creusait (les caves 
et desrerluits dans les piles, et les parois de cesponts devaient. bientot 
se (leverser. Lorsque la clemolition des maisons qui garnissaient les 
ponts Nolre-Daine et Saint-Blichel a Paris futetlectuee, il fallut reparer 
les parements exterieurs et les tympans des arches jusqu'au droit des 
piles, chaque habitant ayantpeu a peu preuse ces tympans ou altere 
ces parements.  
 
Les ponts (le boisjouent un role important dansl'architecture (lu moyen 
üge, leur etablissement etant facile et peu dispendieux. Nous trouvons 
encore la tradition des ponts de bois gaulois en Savoie. Dans cette con- 
tree, pour traverser un torrent, sur les pentes esearpees qui forment 
son encaissement, on znnasse quelques blocs de grosses pierres en ma- 
niere de culees; puis (Fig. 12) sur cet enrochement on pose des troncs
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.