Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1135914
229 
PONT 
comme ceux du pont d'Avignon. Ses eperons, aigus en aval comme 
en amont, selevent jusqu'au tablier, et forment des gares fort utiles, 
ce tablier n'ayant pas plus de 5 metres de largeur. Il etait autrefois 
defendu du cote oppose a la cite (rive gauche) par une lete de pont 
formidable qui enveloppait a peu pres tout le faubourg actuel. Une 
chapelle du xve siecle est ziccolee a sa premiere culee, en amont de ce 
cote. Sur la rive de la cite, il se reliait aux defenses de cette forteresse 
par une ligne de courtines tlanquees. Ce pont sert encore aujourd'hui, 
bien qu'il soit depuis longtemps fort mal entretenu. 
Le pont vieux de Beziers date a peu pres de la nieme epoque. Les 
arches sont plein cintre, celle du milieu plus elevee que les autres, de 
sorte que le tablier forme deux pentes peu prononcees. Les tympans 
de ce pont sont evides par des arcades en prevision des crues de 
l'Heraull., et ses piles, plates du cote d'aval, sont en eperon du cote 
d'amont. Nous donnons (fig. 3) l'arche centrale de ce pont, avec son 
plan en A, et un detail B, indiquant la construction des avant-becs 
et des arches du cote (l'amont. Son tablier a 5'260 de largeur. Les 
tabliers des ponts d'Avignon et de Saint-Esprit sont de niveau, ce 
(m'explique d'ailleurs l'enorme longueur de ces ponts ; mais les ponts 
du moyen age, d'une longueur ordinaire, presentent ordinairmneiit 
deux pentes, l'arche centrale elant plus elevee et plus large que les 
arches laterziles, afin de faciliter la navigation, et de laisser au milieu 
des rivieres un debouche plus large et plus eleve aux crues. Cependant 
il est clair que les architectes cherchaient, autant que faire se pouvait, 
a eviter ces pentes, et beaucoup de leurs tabliers sont presque de 
niveau du moment que la situation des lieux leur permettait (Tetablir 
des quais et des culees eleves. Toutefois, alors qu'ils ifelaient pas 
forcesdexfider les tympans en prevision de fortes crues, ils se ser- 
vaient des eperons des piles pour former des gares dcvitennent, et ce 
programme leur a fourni de bons motifs d'architecture. Les exedres 
du Pont-Neufa Paris sont une tradition de cette disposition, qui, du 
reste, date de Pantiquite. 
f: Il etait pourvu a l'entretien des ponts,_dit M. le baron de Girardotl, 
a au moyen des peages appeles pontage, pontonage, pontenagfgpovztonatge, 
a enfin billette ou branclziette, a cause du billot ou de la branche d'ar- 
a ÜPG ou l'on attachait la pancarte indicative des droits a payier. Le 
a peage se percevaitpouif le passage en dessus, ou pour le passage en 
a dessous. Un droit sur le sel transporte par bateaux fournissait a 
a l'entretien cofiteux du pont Saint-Esprit et des enrochements sans 
a cesse rcnouxfeles, qui preservaient les piles des allbuillenients a re- 
a douter, a cause de la rapidite du fleuve. Les peages sur les ponts 
a tres-anciexis avaient ete etablis de Pautorite des seigneurs; mais, 
a lorsque le pouvoir royal eut avance son oeuvre de centralisation, le 
' Voyez l'article substantiel sur les ponts, publid 
Annales archdologiqzms, t. VII, p 17 et suiv. 
C8 
Par 
savant archdologue, dans les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.