Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1135829
PONT 
220 
trouve des rapports frappants entre ces deux arts, sinon quant aux 
moyens (l'attache, du moins quant aux formes admises. L'or et les 
couleurs appliquees remplaoaient les emaux. On a fait encore de belle 
plomberie pendant le xvit siecle, bien que les moyens d'attache, de 
recouvrement, fussent alors moins etudies et soigues que pendant les 
siecles precedents. La fleche de la cathedrale d'Amiens, en partie re- 
couverte de plomb au commencement du xvi" siecle, en partie reparee 
au xvn", permet (Yapprecier la decadence de cet art pendant l'espace 
d'un siecle. 
Les plomberies du chäteau de Versailles et du dome (les Invalides 
se recommandent plutot par le poids que par le soin apporte dans 
Iexecution ; tandis que les plomberies, malheureusement rares, qui 
nous restent des xnf, xiv" et xve siecles, sont remarquables par leur 
legerete relative et par une execution tres-soignee. Il suffit, pour 
s'en convaincre, de voir les anciennes plomberies de Feglise Notre- 
Dame de Ghälons-sur-Marne, de la cathedifale de Reims, de celle 
d'Amiens, de l'hotel de Jacques Coeur, de PHÜteI-Dieu de Beaune, de 
la cathedrale de Rouen, de celle d'Evreux 1, les nombreux fragments 
epars sur plusieurs monuments ou liotels. Il existait encore avant la 
fin du dernier siecle beaucoup (Feditices duimoyen äge qui zivaient 
conserve leurs couvertures de plomb. Ces plomberies ont ete enlevees 
par mesure generale. Il ne faut donc pas s'etonner si nous n'en trou- 
vons aujourdhui qu'un petitnombre d'exemples. Constatons toutefois 
que c'est grince aux etudes, si fort attaquees, des arts du moyen äge, 
qu'on a pu de nos jours faire revivre une des plus belles industries 
du batiment. 
POINQON, s. m. Piäce de charpente verticale qui reqoit les extru- 
mitäs supärieures des arbalätriers d'une ferme ou les arätiers d'un 
pavillon et d'une fläche. (Voy. CHARPENTE, FLIÜJCIIIG.)  
POITRAIL, s. m. Pibce de bois d'un fort äquarrissage posäe horizon- 
talement sur des piles ou des poteaux, et parlant une fagade de maison. 
(Voy. BOUTIQUE, MAISON, PAN DE BÜIS.) 
PONT, s. m. (punmponz). Nous diviserons cet article en plusieurs par- 
ties : il y a les ponts de pierre ou de bois fixes, les ponts torneis (mobiles), 
les ponts-levis et les ponts de bateaux, flottants, de charrettes. 
Les Romains ont ete grands constructeurs de ponts, soit de pierre, 
soit de charpenterie, et dans les Gaules on se servit longtemps (les 
ponts qu'ils avaient etablis sur les rivieres. 
 Gregoire de Tours rapporte que le roi Gontran a envoya une ambas- 
' Lcs plomberies de la ilbche de la cathüdralc d'Evrcux ont ätä, trüs-maladroitcment 
restauräes ä diverses äpoqucs; on ne fläcouvre au milieu de ces reprises que des frag- 
ments, exäculüs d'ailleurs avec finesse. 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.