Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133696
A LUS 
(zhfrl, en Il. le pont aux Uhzingeurs, eten S le pont aux Meui1iers,oL1 lc 
Grand-Pont. En T, le jardin, les lreilles du roi, separtä d'une petite ile 
(ile aux Vaches) par un bras de la Seine. 1'151 etait le hatiment des etuves. 
De ce vaste ensemble de logis ctÜmonuments, il reste encore aujour- 
d'hui : la Sainte-Chapelle, privee seulement de son annexeVatrois 
etages, servant de sacristie et. de tresor des chartes; le rez-de-chaus- 
see de la grande salle, tel que le donne notre plan; une partie notable 
des parties K; la partie inttirieure du batiment des (zuisines et. de la 
salle B, ainsi que les quatre tours sur le quai de lllorloge; le logis l. 
dans toute sa hauteur. (Telait, dans la cour X qu'etait. plante le niav. 
Cette reunion de monuments, tous d'une bonne ZIIYWlIllOCtIIFG, presen- 
tait au centre de la (lite l'aspect le plus saisissant. Nous avons essaye 
(l'en donner une idee dans la vue cavaliere (fig. 3') prise de la pointe 
de. l'ilc en aval 1. Les eitrangers qui visitaient. la capitale s'emerveillaienl 
fort de la beaute des hatiments du Palais, principalement de lüzffet. de 
la cour du May, qui, en entrant par la porte (lonnant sur la rue de la 
Barillerie, presentztit une reunion (todilicffs plantes de la IHZIIIlÄFFC la 
plus pittoresque. Le graind perron, qui donnait au premier otage de la 
galerie dEnguerrand; celui de (lroite, qui montait. sur la terrasse, 
(fommuniqtiztiit a la grande salle; les parois de celle-ci avec ses fene- 
tres a meneaux; le gros donjon de Montgomery, dontla toiture parais- 
sait au-dessus des combles de la granule galerie, la Sainte-Ghapelliw 
avec son tresor, fornlaient reellement un bel ensemble, quoique peu 
symtätriquc. Si l'on tournait, a gauche vers la chapelle Saint-Michel, 
on decouvrziil la faeade tileganlt: de la (lhambre des comptes avec son 
gracieux escalier couvert, puis l'escalier de la Sainte-Chapelle bati par 
Louis XII, puis le gros donjon relegtiti au fond de la cour. En longeant. 
la (lhanlbre des comptes, on passait. dans les jardins du Palais, et. l'on 
voyait. se developper la facade mouvementee du logis, dont il reste en- 
core aujourd'hui toute une portion. A (zhaque pas, cfetait un zispeet 
nouveau, une surprise, et la variete de toutes ces constructions con- 
tribuait a augmenter leur etendue. Il y a bien loin de ce palais aux 
hatisses glaciales et. ennuyeuses par leur monotonie, auxquelles nous 
sommes habitues (lepuis le grand siecle. 
C'est dans ce palais que Charles V regut et logea l'empereur 
Charles IV, probablement. dans des batiments qui occupaient l'empla- 
cement affecte plus tard a la Chambre des comptes... a Lors, tist le 
a roy lever l'empereur, a tout sa chayere, et, contreniont. les degrez 
u porter en sa chambre (l'empereur etait goutteux), et aloit le roy, 
' Voyez le grand plan de Paris 51 vol Llbiscaxl, par üldrizul, ct la tapisserie (le Fllütol 
de ville; la 'I'npogra1pl1ic du la  Müriaxl; Livre troisiänzve de la (Iosnzogr. uni- 
verselle, Sübasticn Munster ct Bclleforcst, 1665; le plan de Gomboust;  
Sylvestre; la Topographie de lu Francv, Bibl. nuL; Fuzuvrc de Pürcllc (vue du pont au 
ühnngc); Fllishpittor. du [Javlais de Justice, par Sauvau cl Sclnnil, 1825; Fllindraire 60'071- 
de Paris, pur M. le baron de Guilhcrlny.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.