Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133675
 5  l: PALAIS l 
gallo-romaines, notamment du cote de la rue de la Barillerie; mais dans 
l'ensemble des batiinenls il ne reste rien dlipparenl qui soit anterieur 
au regnt? de Louis IX. Depuis Charles V, le Palais fut exclusivement 
alfecte au service de lajuslice, et les rois ne thabiterenl, plus. (le sou- 
verain y Üt faire quelques travaux interieurs, ainsi' que Louis XI; 
mais Louis XII Faugmenta en construisant le hatiment flestine a la 
chambre des comptes, et qui se trouvait occuper, place de la Sainte- 
tlhzilaelle, l'emplacement, zitfecte aujourd'hui a Yhotel du piaifet de po- 
lice. Nous donnons (fig. E2) le plan du Palais de Paris a rez-ile-chzitls- 
see, tel qu'il existait au connneiufenienl du XVI" siecle. 
Des constructions de saint IJ()L1[S7 il ne restait plus alors, comme 
aujourd'hui encore, queila Sainte-Chapelle A, le corps (le lltltiillltllll, B 
compris entre les deux tours du quai de lllorloge, et. la tour carree 
du coin G, dont les suhstructions paraissent ineme appartenir a une 
epoque plus zinciennet. Le hatinienl, D, atfecttä aux cuisines, est un peu 
posterieur au rogne de saint Louis. Peut-cire l'enceinte E, avec les 
portes F, qui existaient sur la rue de laBai-illerie, et qui, au xive sitzele, 
(lonnaienl encore sur un fosse, avaient-elles ele elevees par Louis lX, 
ainsi que le donjon G, dit tour de Montgolnenvf 1, et qui suhsistajusque 
vers le milieu du dernier siecle 2? 
Philippe le Bel fit construire les galeries H, la grande salle I, les 
portiques K et; le logis L, c tres-sumpteux et magnifiques ouvrages a, 
dit Gorrozet 3, qui les a encore vus tout entiers, batis sous la direction 
de c messire Enguerrand de iviarigirvf, comte de Longueville et genc- 
a ral des finances. et voyez (ajoute le mente auteur) quels hommes on 
a eniployoit jadis a tels etals plustost que des atTamez, et des hommes 
N qui ne demandent que piller l'argent du prince. a EHQUQPPÜHÜ de 
Marigny n"en l'ut pas moins pendu, comme chacun sait, ce qui enleve 
quelque chose au sens moral de la remarque du hon Parisien (lor- 
rozet. 
Les batimenls de la chambre des comptes, coinmeticeis par Louis XI 
et achevees par Louis XII, etaient en M. En N, etait. une poterne avec 
tournelles, dont. nous IWOHS encore vu les restes interessztnts il y a 
(luatre ans. (jette poterntv et l'enceinte O, avec quais, dataient. du 
XIYÜ siecle. Quant. a l'enceinte E', ses traces (Staient visibles (lans des 
maisons particulieres avant la (ronstruction du batiment actuel de la 
police correctionnelle, ainsi que le constate un plan releve avec le 
plus grand soin par M. Berly, et ziccoinpzigntä de renseignements bien 
' Ce 
Hcnr 
cette ton 
un lälomgomery 
Fut 
nfermf 
wprbs 
tournoi 
fut si 
113] 
a Ainsi que le constnlvnl dz 
Palais avant la construction du 
appartenaient 51 M. Lassus, ont 
Palais qui n'a pas ätä pnhliäc. 
3 Antiquitäx de Paris. 
11x (lcssins fort curieux, ru] 
lu faugmle actuelle sur la t 
0h? lithngralplliüs pour faire 
misvnl 
zuur du 
[JGITÜO 
nt les flümolilions du 
NIay. Ces flessins, qui 
d'une mnnngrnphic du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.