Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1134841
PIERRE 
122 
Si l'on jette les yeux sur la carte geologique de la France, on obser- 
vera que depuis Mezieres, en remontant la Meuse et en se dirigeant 
vers le sud-ouest par Ghaumont, Ghatillon-sur-Seine, Glamecy, la Cha- 
rite, Nevers, la Ghatre, Poitiers et Niort, puis descendant vers le sud- 
est par Huffec, Nontron, Excideuil, Souillac, Figeac, Villefranfzhe, 
Mende, Millau, puis remontant par Anduze, Alais, Largentiere et Pri- 
vas, on suit une chaine non interrompue de calcaire jurassique qu'on 
retrouve encore apres avoir traverse le Rhone, en remontant l'Ain de- 
puis Belley jusqu'a Salins, et le Doubs depuis Pontarlier jusqira la 
limite de la foret Noire. "Vers le nord, de Sable jusque l'embouchure 
de l'0rne, s'allonge une branche de cette chaine qui semble avoir ete 
disposee pour repartir sur toutes les provinces de la France les mate- 
riaux les plus favorables a la construction. Dans les cinq grandes divi- 
sions que forme cette chaine, on trouve dans la premiere, au nord, la 
craie a 'l'royes, a Arcis, a Ghälons-sur-Seine et a Reims; les calcaires 
grossiers dans les bassins de la Seine, de l'Aisne et de la Marne; les 
gres vers l'ouest; de l'autre cote de la branche jurassique se dirigeant 
vers la Manche, dans la seconde division, le granit, des calcaires gros- 
siers ; dans la troisieme, sur la rive gauche de la Garenne, les gres verts 
et les gres de Fontainebleau, jusques au pied des Pyrenees; dans la 
quatrieme, au centre, les granits, les terrains cristallises; et enfin, dans 
la cinquieme, qui comprend le bas bassin du Rhone, les gres et le cal- 
caire alpin. Ajoutons a cette collection les terrains volcaniques, laves 
et basaltes au centre, et nous aurons un apercu des richesses que pos- 
sede la France en materiaux propres a batir. 
Jusqu'a latin du xn" siecle, les constructeurs ont evidemment recule 
devant l'emploi des materiaux d'une grande durete, comme le granit: 
ils cherchaient les pierres d'une durete moyenne, et les employaient, 
autant que faire se pouvait, en petits echantillons : et telle est la repar- 
tition des terrains sur la surface de la France, qu'il n'etait jamais 
besoin (l'aller chercher des materiaux calcaires, ou des craies, ou des 
gres tendres tres-loin, si ce n'est. dans quelques contrees, comme la Bre- 
tagne, la Haute-Garenne, et le Centre, vers Gueret et Aubusson. Les 
etablissements monastiques exploitercnt les carrieres avec adresse et 
soin: la maison mer-e de Gluny, etablie sur terrain jurassique, ainsi 
que celle de Glairvaux, semblerent imposer a leurs filles l'obligation 
de se tender a proximite de riches carrieres. Nousvoyons en effet que la 
plus grande partie des couvents dependants de ces deux abbayes sont 
bfttis, en France, sur cette chaine jurassique qui coupe le territoire 
en cinq grandes parts, et l'architecture de ces deux ordres,celle parti- 
(zulierement de l'ordre de Gluny, robuste, grande dechelle, recoit une 
influence marquee de l'emploi des materiaux, tandis que dans les 
contrees on les pierres a batir sont fines, basses ou tendres, comme 
dans les bassins de la Seine et de l'0ise, par exemple, nous voyons que 
l'architecture romane s'empreint de la nature meme de la matiere 
cmployee.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.