Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133631
DICTIONNAIRE 
RAISONNE 
UARC 
HITECT 
URE 
FRANCAISE 
DU 
Xle 
AU 
XVIB 
SIEGLE 
i 
PALAIS, s. 111. C'est la maison royale ou suzeraine, le lieu ou le suze- 
rain rend la justice. Aussi ce qui distingue particulierement le palais, 
c'est la basilique, la grande salle qui toujours en fait" la partie princi- 
pale. Le Palais, au moyen fige, est, a dater des Garlovingiens, place 
dans la capitale du suzerain, c'est sa residence jusque vers le xiv" sie- 
cle. Cependant les rois merovingiens ont possede des palais dans les 
campagnes ou a proximite des villes. Ces premiers palais etaient a peu 
pres eleves sur le modele des villce gallo-romaines, quelquefois meme 
dans les restes de ces etablissements. Les palais de Verberie, de Gom- 
piegne, de Ghelles, de Noisy, de Braisne, cPAttigny, detaient que de 
veritables villa). 
u L'habitation royale n'avait rien de lfaspect militaire des chateaux 
a du moyen fige : c'etait un vaste batiment entoure de portiques d'ar- 
(f chitecture romaine, quelquefois construit en bois poli avec soin et 
ff orne de sculptures qui ne manquaient pas Welegance. Autour du 
w principal corps de logis se trouvaient (lisposes, par ordre, les loge- 
ff ments des officiers du palais, soitbarhares, soit romains d'origine, 
a et ceux des chefs de bande qui, selon la coutume germanique, s'e- 
u taient mis avec leurs guerriers dans la truste du roi, ciest-ii-diife sous 
c un engagement special de vasselage et de fidelite. Dlautres maisons 
ff de moindre apparence etaient occupees par un grand nombre de fa- 
K milles qui exertgaient, hommes et femmes, toutes sortes de metiers... 
w La plupart, de ces familles etaient gauloises, nees sur la portion du 
ff sol que le roi s'etait adjuge comme part de conquete, ou transpor- 
vu.  4
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.