Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Palais - Puits]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133423
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1134531
 91  [ PlütNlWjltl-Z t 
jaune et rouge sur fond blanc iIVG-C rehauts noirs ; mais pourles voutes. 
btus eloignees de l'oeil et qu'on ne voitquYi travers Fatmosphcre colo- 
Pcc par la lumierc passant a travers des verrieres brillantes de ton. 
harmonie dans laquelle le bleu clair et le bleu intense interviennent, 
ct par suite le pourpre et le vert, le tout, rehausse par des fonds et 
filets noirs: fonds noirs pour les bandes destriangles des ifotitesetitels 
noirs seulement. pour redessiuer les ornements des nervures. En effet. 
le redessine noir devient. necessziire des qu'on passe a une harmonie 
ccnnposee de trois couleurs, jaune, rouge et bleu avec leurs (lei-ives: 
car s'il _v a une si grande ditference de valeurentre lejaune et le rougi- 
brun, qu'il n'est pas necessziire de separei- le brun rouge dujaune ocre 
par un trait noir, il n'en est pas ainsi quand on juxtapose deux cou- 
leurs dont les valeurs sont peu (litferentes, comme le pourpre et le 
tileu, le bleu et le rouge, le bleu clair et. le jaune, le vert. et le pour- 
pre, etc; le titet noir (levient alors absolument necessziire pour evitcif 
la bazmre d'un tou sur l'autre, et. par suite la decomposition de l'un (les 
deux. Ainsi, si vous couchez un ton bleu immtidiziteincnt a cote d'un 
ton pourpre, vous rendrez le pourpre gris et louche si le bleu est in- 
tense, ou le bleu clair azure, lilas mente, si le pourpre est: vit". Plus on 
 etoignera de l'objet. peint, plus cette ilccompositifin de l'un des (leur; 
tous, et quelquefois des deux, sera ctnnplirte. Mais si, entre ce bleu ct 
0e pourpre vous interposez, (tomme dans l'exemple G (tig. 12), un filet 
"Oi? et un filet blanc intime doublant le noir, vous isolez chacun tics 
tons, vous leur rendez leur valeur; ils inttuent l'un sur l'autre sans se 
confondre et se nuire par (tonserjitent; ils (fontribuent. aune harmonie. 
 PQPCO qu'ils gardent (fhacun leur (jualite propre et qu'ils 
flgissent (qu'on nous passe le mot) dans la plällitllde de cette qualilc. 
En musique, pour qu'il y aitaccord, il faut que chacune des notes don- 
nees, (tevzuit concourir a l'accord, soit juste ; mais si une seule de ces 
notes est. fausse, l'accord ne saurait exister. Eh bien! il en est de mente 
dans la peinture (lecorative: pour qu'il y aitacc0rd,il faut que chaque 
gin conserve, a part lui, toutc sa purete; pour qu'il la conserve, il ne 
E"! Pitäfjiie sa coloration ou sa valeur soit. faussee parte nielange d'un 
au voisin, melange qui se tiiit surtout. a distance, si l'on n'a pas pris lt' 
ifltlu de trirconscrire chaque ton par du noir, qui n'est. pas un ton Lc 
 flllc seul serait insuffisant a produire cet. effet, parce que. le blanc se 
colore et subit le rajfonnenwiit des tons voisins. Le noir est absolu, il 
Pftllt seul circonscrire chaque ton. Il faut. donc etablir entre les tous 
(l une peinture decoratiwffr cette echelle harmonique" de valeurs dont 
"Ous avons parle plus haut, mais il faut aussi tenir moulpte du rayon- 
mllnem Plus ou lllOlHS prononce de ces tons; HIYOHÜPIIIPHL qui aug- 
Ülülsltl-Oftllllüliäül] de la distance a laquelle l'oeil est; place. iäinsi, par 
hkxjuepqfl; e riteu onne plus qu aucune autre couleur. [me touche 
ä (liSta-nopun {put jaune, pics de loeit, n altere presque pas lejziune: 
bleu pu: l, ce  meme touche bleue rendra le jaune vert isale _et le 
i aitia gus. hi la toilche bleue est eerneed un trait noir, le jaune
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.