Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1129355
 59  L GRILLE ] 
blerent ensemble, avec beaucoup d'adresse, des panneaux d'ornements 
formant, par leur reunion, de grands dessins. Cela toutefois ne fut 
guere employe que pour des clotures delicates et composees de fers 
tres-minces. M. Didron possede une tries-jolie grille de ce genre, qui a 
äle graivee dans les A-zmales LWCILÜOlOQiQQLBS 1, et qui appartient certaine- 
ment a la serrurerie si remarquable de la fin du X118 siecle et du com- 
mencement du XIIIÜ. Ces grilles, composees de brindilles enroulees et 
seulement ornees de quelques coups de poincon ou de gravures, sem- 
blerent trop pauvres aux forgerons du x11" siecle, lorsqu'il fallut en- 
tourer des sanctuaires, fermer certaines parties importantes des edi- 
fices religieux ou civils; bientot ils terminerent ces brindilles par des 
ornements enleves a chaud au moyen d'une etampe ou matrice de fer 
trempe. (l'est ainsi que sont fabriquees les belles grilles dont nous 
voyons encore quelques debris dans Teglise abbatiale de Saint-Denis, 
et dont nous donnons ici un specimen (fig. 6). Ces grilles, qui datent de 
la lin du xne siecle, sont forgees avec une rare perfection, et il semble 
qu'entre les mains de l'ouvrier le fer avait acquis la malleabilite du 
plomb. Les ornements ne sont etampes que sur une face. Notre figure 
est au quart de Fexecution; en A, nous avons trace la section d'une 
des brindilles, moitie d'execution. Uabbe Suger avait fait faire pour 
son eglise des grilles de cuivre fondu, ainsi que le constatent les 
auteurs contemporains et dom Doublet qui les avait vues; elles ont 
ete detruites au commencement du dernier siecle. On observera que 
le systeme de grilles de fer composees de panneaux d'ornements com- 
pris entre des montants et "traverses offrait en meme temps beaucoup 
de solidite et de legerete; ces panneaux pouvaient etre facilement 
montes, demontes ou repares, riches ou simples, tries-fournis ou greles. 
ll arrivait que ces panneaux etaient parfois embreves entre des mon- 
tants munis de plaques de fer debordant leur largeur et formant ainsi 
une suite de rainures. Beaucoup de sanctuaires deglises etaient fer- 
mes par des grilles ainsi combinees; nous en trouvons un assez bel 
exemple dans le choeur de Feglise abbatiale de Saint-Germerg, et de tous 
cotes des (lebris qui nous l'ont assez voir que leur emploi etait fre- 
quent, que ces sortes (Pouvrages n'etaient point tres-rares, et que les 
forgerons les faeonnaient sans difliculte. Des armoires contenant des 
objets precieux, des tombeaux, des chasses, etaient entoures parfois 
de grilles d'une extreme richesse, surtout a Tepoque oil l'art du forge- 
ron nous fournit les plus beaux exemples de serrurerie, nous voulons 
parler du X1119 sierle (voy. SERRURERIE). Ces sortes de grilles ne sont 
decorees que du cote de la face exterieure, et les brindilles, au lieu 
d'etre comprises entre des montants et des traverses, sont souvent 
appliquees devant l'armature principale. Telle est, par exemple, la 
belle grille de fer qui protege le tombeau de la reine Eleonore dans le 
Tome X, page 
f Voyez FEncyclopädie dwrchitectzare. 
Rance, Gditel
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.