Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1129128
[ cour ]  36  
ne leur serait v'enu a l'esprit de donner a un cdifice municipal la 
silhouette d'une eglise en manicre de pendant, pour amuser les ba- 
dauds, grands amateurs de la symetrie. Font-ils couvrir cette salle d'un 
berceau de bois, c'est bien un lambris que nous voyons, non point 
le simulacre d'une voüte en maeonnerie. Font-ils un plafond, c'est la 
structure du plancher qui donne ses compartiments, sa (iecoration. A 
leur avis, un toit est fait pour couvrir un edifice : aussi lui donnent-ils 
la pente suffisante pour rejeter les eaux; ils ne le dissimulent pas der- 
riere un attique. Dans un meme palais, ils n'eleveront pas des toits 
plats et des toits aigus ; ils adopteront les uns ou les autres partout, 
suivant le besoin, le climat ou la nature des couvertures. Est-ce une 
galerie qui passe derriere ce mur, nous le reconnaitrons, a Fexterieur, 
parla maniere dont les jours sont perces; est-ce une grande salle, les 
fcnetres seront hautes et larges; est-ce une suite de cellules, les Fene- 
tres seront frequentes et petites. Partant de principes vrais, simples, 
raisonnes, le goüt n'est plus une affaire de hasard : il s'attache a quelque 
chose de rcel; il apporte dans l'etude des details le respect pour la 
verite; il se complait a exprimer les besoins, les necessites du pro- 
gramme; a chaque instant il varie son expression, suivant le theme qui 
lui est donne. Savoir ne dire que ce qu'il faut et savoir dire les choses 
a propos, est une preuve de goüt dans les relationsdu monde; (9031; 
faire preuve de peu de goüt que de donner a la maison d'un simple 
particulier habitee par des locataires l'apparence d'un palais. a Si le 
proprietaire peut payer ce luxe, direz-vous, pourquoi ne pas le satis- 
faire? a Soit; mais vous ne pourrez nous empecher de trouver que l'ar- 
chitecte et son client ont mauvais goüt, et Fextravagance de celui-ci 
n'excuse pas la complaisance du premier. On _n'ecrit pas une ord0n_ 
nance de police comme un discours a FAcademie, un inventaire avccle 
style qui convient 111111 roman; et la lettre que vous ccrivez a votre jar- 
dinier pour lui recommander de planter des salades en temps opportun 
n'est pas faite comme celle que vous ecrivez a un prince pour reclamer sa 
bienveillance. Pourquoi donc, si nous admettons ces distinctions dans la 
faeon d'ecrire, ne les observons-nous pas dans notre zirchitecturMNous 
trouvons dans l'art du moyen fige cet a-propos, marque d'un goüt 51-113 
Ueglise du village ne ressemble pas a une cathedrale; elle n'est pas un 
diminutif de celle-ci. La maison d'un bourgeois n'est pas iaite avec les 
rognures d'un palais. Lahalle de la cite ne peut etre prise pour une salle de 
fetes, Phopital pour une maison de ville; et Yetrangep qui sa promenait 
autrefois dans nos cites pouvait deviner la destination de chaque cdifice 
a son apparence exterieure; il ne lui serait jamais arrive de chercher 
un benitier ala porte d'une mairie, croyant entrer dans une eglise, ou 
de demander, sous le vestibule d'une caserne, le nom du riche seigneur 
pour lequel on a bati ce majestueux edilice. 
Le goüt est relatif a l'objet ; il s'appuie donc avant fmut Sm- [a misom 
Gomme le bon sens est une des qualites (fort ancienne) de notre pays,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.