Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133233
'  M7  L omrromu 1 
proportions l, (ivs conseiquenceis d'une valeur OODSiÜÜPEÜÜC, puisqlfellgg, 
ont produit la Seule architecture originale qui ait paru dans le inonde 
depuis Faiitiquitä. 
ORATOIRE, s. m. Petite chapelle elevee sur le lieu temoin d'un eve- 
nement eonsiderc comme miraculeux, ou pour conserver un souvenir 
religieux. Un donne aussi le nom (l'oratoire a certaines chapelles de- 
pendant des appartements d'un chäteau, d'un palais ou d'un hotel. On 
zippelztit encore oratoires, pendant le moyen äge, des clotcts, c'est-it- 
dire de petites chambres tapissees que l'on dressait dans les grandes 
chapelles de ehateaux et qui etaient destinees aux ehfztelziins et a leurs 
proches. 
 Lebeuf, dans son Histoire du diocäfse de Paris-il, mentionne certains 
oratoires eleves dans les endroits ou saint Germain s"etait arrete pour 
prier ou pour instruire le peuple. Les anciennes abbayes possedaient, 
outre la principale eglise, des oratoires elexfes en plusieurs lieux de 
l'enclos. (l'est pour perpetuer les souvenirs que l'appelaient. de tres- 
anciens oratoires, qu'en 1034 on rebatit les petites (zhapelles de Saint- 
Martial a Paris, qu'un incendie avait detruitif. La plupart des monas- 
tcres ne furent, dans l'origine, qu'un oratoire eleve au milieu d'un 
(le-sert et autour duquel des (fenohites vinrent zfetztblir. Saint Clement 
erigfrti ainsi un oratoire en un lieu dit Gorze, pres de Metz, qui devint 
bientot le centre d'un grand monastere 4. Un oratoire avait ete erigti 
en face du monastere de Sennoul pour y deposer les reliques de saint 
Simeon. (l'est retire dans son (iratoire, a Vienne en Dauphine, que 
Tarcheveque Turpin ou Tulpin apprit la mort de Gharlemagne a Gologne 
par plusieurs diables qui s'en retournaient sans avoir pu enlever l'aine 
de l'empereur, disaient-ils, si l'on en croit la chroniques de Rieher. 
Gharlemagne tit batir aussi un grand nombre (Foratoires, parmi los- 
quels il faut. citer celui de la vallee de Moyen-bloustier, eleve en l'hon- 
neur de saint. Denis, et dans lequel titait conserve le corps du pape 
Alexandre, martyr, recueilli a Rome. Cet oratoire etait pave en mo- 
saitslue et exista jusqu'en 15865. A Gluny, a Clairvaux, on conservait 
encore, au dernier siecle, les oratoires de saint. Odilon et de saint 
Bernard : ekfest-Et-dire les cellules isolees dans lesquelles se tenaient 
habituellement, ces personnages. Bien entendu, ces ehanibrettcs n'e- 
iaient remarquables que par leur extreme simplicite. 
On disposait aussi certains oratoires au milieu des forteresses du 
moyen tige ; places sous le vocable d"un saint particulierement vtinersä 
dans la eontree et. (lepositaires de (luelques-unes de ses reliques, ils 
protegeaient les defenses. 
Voyez le Afcuviäzzle Entretien sur 
Tome l", p. 102. 
Lcbcuf, t. II, p. 498. 
Chronique (le Iiicllcr. liv Il, chap 
IbLiL, liv. Il, chap. 1x. 
PKOPORTION. 
III
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.