Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1133039
 427  f OGIVE j 
zious constatons une application deja savante et raisonnee de ce principe, 
Prenons d'abord une des voutes des bas cotes de ce porche, ventes 
etablies sur plan carre (fig. 3). La forme generatrice de cette voüte est. 
un hemisphere. La preuve, c'est que les deux plans verticaux passant; 
par les diagonales (Lb, cd, donnent deux demi-cercles dont l'un est ra- 
battu en abd. Pour tracer les arcs-doubleaux, au-dessus de Farrase 
formee par les tailloirs A des chapiteaux, on a pris une distance AB 
pour bien degager la naissance de ces arcs. La ligne de niveau BG 
etant tracee, la longueur de cette ligne etant dl), cote du carre, cette 
ligne a me divisee en quatre parties ; elevanl: une perpendiculaire sur 
le milieu de la ligne de naissance, cette perpendiculaire a me divisee 
en deux parties et demie, egales a chacune des divisions de la ligne 
de naissance. On a ziinsi trace le triangle ghf. Du milieu de chacun des 
cotes de ce triangle, elevant une Iierpendiculziire ci, les points de ren- 
contre i de ces perpendiculaires avec la ligne gh ont donne les centres 
de l'arc brise gflt. lteunissant le sommet d' de la voute avec les som- 
mets des quatre arcs, la voüte d'arete engendree par une coupole he- 
mispherique et par quatre ogives a etc construite. 
Le principe admis, les consequences allaient s'ensuivre avec unepros 
digieuse rapidite. Le grand embarras, pour les architectes romains, 
ifetait pas de faire des voütes sur plan carre, mais sur plan barlong. 
Les Romains, dans ce cas, avaient fait des berceaux zivec penetration 
ou des voütes d'aretes triclzües, (fest-a-dire engendrees par deux cylin- 
dres de diametres (liffÜPOHtS se penetrant; les cylindres du plus faible 
iliametre ayant leur naissance au-dessus de celles des cylindres de 
grand diametre, ce qui produit un tres-mauvais effet. Mais des que la 
coupole devenait le point de depart de toute voüte, ces embarras de- 
vaient disparaitre. Nous avons explique, figure 2, comment d'une ca- 
lotte hemispherique on pouvait faire une voüte d'arete sur plan carre, 
en substituant aux sections demi-circulaires donnees par des plans 
verticaux elevcs sur les cotes du" carre inscrit, des arcs brises ou des 
ogives. Les consequences de cette innovation ne se tirent pas attendre. 
Soit (Hg. 4) une coupole sur plan horizontal circulaire, dontlecentre 
est en A. La section vierticale de cette coupole, faite sur le diametre, 
donne la courbe brisee BGD dont la fleche AD a deux parties et demie 
des quatre divisant la base. Il s'agit de faire de cette voüte, presentant 
la forme d'un mamelon, une voüte d'arete barlongue. Soit le plan ho- 
rizontal de cette voüte barlongue le parallelogramme rectangle BFEC 
inscrit dans le cercle. Si la coupole etait hemispherifiue, les sections 
verticales elevees sur BF, BE donneraient les demi-cercles BGF, BHE; 
mais nous redoutons les poussees, nous avons admis l'arc brise comme 
en ce monde, bien du tempsä surgir; mais rarement on a considerä ces äclairs de Fespril 
humain comme un signe de barbarie. Rarement les peuples au milieu desquels ilf- 0m 
"Ppürtä une lumiere nouvelle ont cherche ä voiler leur eclat.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.