Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1132659
389 
MEURTRIERE 
les courtines ätant ainsi doubläes dans la hauteur. Donc, tous les points 
de l'arc de cercle GD sontvus, et au deläles traits se croisent. Ajoutons 
les hourds supärieurs ä ces meurtriäres pour le commandement du pied 
de la tour (voy. Hounn), et cet ouvrage se trouve entibrvmentddfendu ; les 
  "Irfff 
IHKX 1.,  
, f; 
NäxfÄ 
L Ü 
 
k 
 
l 
  
4-- 
x 
 
J) 
x 
x 
x 
 
 
.1 
 
4 
l  
  
x  
 
 
i; 
(vourtines sont enfilees par trois meurtrieres sur chaque 11800, deux 2111- 
dessus l'une de l'autre ä rez-de-chaussee et au lroisieme etage, et la 
troisieme un peu en avant.  
Les meurtrieres des ouvrages de petite (limension ne sont pas munies 
("le niches interieures; elles ne consistent qu'en un large ebrasemenl. 
Nous reproduisons (fig. 4) le detail de l'une (Telles. A donne leur plan, 
B leur coupe sur l'axe, et C leur face interieure. Ijextrerniteinferieure 
de la rainure est evasee pour etendre le champ du tir au moyen d'une 
0111211116 earree dont le detail est trace en D (face exterieure) et en E 
(Coupe). En F, nous avons donne une vue perspective interieure de ces 
sortes de meurtrieres, adopte-es de 11250 il. 1350 environ. 
Dans les ouvrages importants de la cite de Garoassonne, les meur- 
trieres qui percent les tours et les courtines bäiies sous Philippe le 
Hardi possedent des niches assez semblables ä celles du chüteau du X110 
siecle. Mais alors les murs sont plus epais; ces niches sont surmontäes
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.