Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1132643
MEUBTRIERE 
388 
decouvrir le dehors suivant un zmgle de 35 degres. Un linteau cintre 
couronne cette baie et une plongee tres-inclinee la termine dans sa par- 
tie inferieure. Le trace A donne le plan de cette meurtriere, le traceB 
sa coupe sur ab, le trace D sa face interieure. et le trace F son aspect. exte- 
rieur. Afin de donner plus de champ a langle du tir, la partie inferieure 
de la rainure, qui n'a que 0206 (l'ouverture, est taillee ainsi que l'in- 
dique le detail C: d donnant le plan, e la face externe, fla coupe. 
La formule qui a servi a tracer cette entaille lllftflitällredt)12111111111113 
est celle-ci (fig. 2): AB etant l'ouverture interieure de la meurtriero; 
GD, l'ouverture que l'on a voulu donner a Fentaille; prenant les points 
ab a une flistance de 0'203, de ces points a b on a tire les deux lignes 
0D, bt]. Ces entailles sont primitivement triangulaires; vers le niilieu 
A X_ n 
L 
du X1110 siecle, elles (leviennent carrees, ainsique nous le verrons tout 
ä l'heure. Ces n1eurtrieres,percees dans les tours, se chevauchent, c'est- 
ä-(lire qu'elles ne sont pas placees les unes ail-dessus des autres, mais 
pleins sur vides, afin de deeouvrir tous les points de la circonferenee. 
Ce n'est qu'au X1118 siecle que l'on PCCOHIIEIÜ, dans le percement des 
archeres, l'emploid'i1ne methode suivie, un trace tres-habiteinenteal- 
cule. A cette epoque, des meurtrieres tlanquent exzietement les cour- 
tinesaleur base et 2116111" sommet, de maniere a enfiler tout leur pare- 
ment d'une tour a l'autre, Voici (fig. 3) le trace d'une tour a trois etages, 
plus Fetage crenele, comme la plupart de celles qui tlanquent l'enceinte 
interieure de la cite de Garcassonne, du cote merirlional. 
Au-dessus de Pempattement ou talus, cette tour ayant 6'200 tle dia- 
metre et ses murs 1'220; a 2m20 environ de 1a circonference AB, on a 
trace l'arc de cercle GD; divisant cet arc de cercle en '16 parties egales, 
0e, ef, fg,glz, etc.; prenant sur le parement de la tour les points p a 
0'230 du parement de la courtine, on a divise la circonference externe 
de cette tour en huit parties egales. Alors des points e, g, i, k, ete., on a 
tire ces lignes passantpar les points diviseurs de la eireonference de la 
tour. Ces lignes ont donne les Ouvertures desn1eux'ti'iei'espercees dans 
les trois etages : les meurtrieres a appartenant au rez-de-ehaussee, celles 
b au premier etage et celles c au troisieme; les meurtrieres Ilanquant
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.