Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1132493
 373  [ MENUISERIE ] 
tion qui ne fut jamais atteinte depuis. Le goüt dominant dans l'archi- 
tecture alors se pretait (tailleurs aux formes qui conviennent a de la 
menuiserie, puisque les ouvrages depierre avaient le clefaut de rappeler 
les delicates comhinaisonsdennees par l'emploi du bois. Les menuisiers 
du xve siecle n'employaient que des bois parfaitement purges, secs et 
sains, et ils les travaillaientavec une adresse que nous avons granrfpeine 
a atteindre aujourd'hui, lors memc que nous voulons payer la main- 
(Yceuvre. Les menuiseries de la seconde moitie du xve siecle ne sont pas 
tres-rares en France et, grace a l'excellent choix et a la secheresse des 
bois employes, ces menuiseries sont bien conservees, ne sont pas dejta- 
tees ni gercees, et ne sont piquees que lorsqu'elles ont ete placces dans 
des conditions tout a fait defztvorahles. 
Pour terminer notre etude sur les huis, les vantaux de porte, nous 
donnerons ici l'un de ceux qui forment Pentree principale de la nef de 
Feglise Notre-Dame de Beaunc. La structure de ces vantaux (fig. 17) est 
simple, elle se compose de vingt panneaux embreves entre des montants 
etdes traverses; un guichet, compose de quatre panneaux a, s'ouvre au 
milieu du vantail. Deux montants de rive, deux traverses haute et basse, 
trois montants intermediaires avec quatre rangs dcntretoises forment 
l'ossature de ce vantail. Les montants sont renforces de contre-forts 
et les entretoises de profils saillants. (les contre-forts et les panneaux 
sont delicatement moulures et sculptes dans du beau bois de chene. 
Nous donnons (figÄS) quelques deltails de cet ouvrage de menuiserie, 
dest-a-dire le panne-au b et partie de celui inferieur c, avec les contre- 
forts des montants et profils des entretoises. En A est tracee la coupe 
de ces details, faite sur ef; en B, la section horizontale d'un mon- 
tant avec son contre-fort; en C, la section a une plus grande echelle 
des moulures evidees dans l'epaisseui' des panneaux. Cette maniere 
d'orner les panneaux par des compartiments evides a mi-epaisseur, 
representant des meneaux de fenetres, etait fort en vogue au xve siecle, 
et il fallait que ces panneaux pussent etre tres-faeilement et rapidement 
sculptes, car on en trouve partout. Les ouvriers menuisiers faeonnaient 
ces ouvrages au moyen de longs ciseaux, de gouges 011 C16 bUPiHS, Ommilll" 
ches comme l'indique le trace G. La grande gougeg, termirläe SOUVGHÜ 
par une sorte de cuiller comme les outils dont se servent les sabotiers, 
S0 maneeuvrait des deux mains, le morceau de bois en oeuvre etant 
maintenu horizontalement sur Fetabli au moyen d'un valet ou d'une 
vis, ainsi que cela se pratique encore aujourd'hui'. 
Tous les panneaux de ces vantaux des portes de Feglise de Beaune sont 
' Nous avons souvent vu des miniatures de manuscrits du xv" siäcle oü ces outils SOHf- 
representäs. Il existe dans les stalles de Päglise de Muntrcäalc (Yonne) un bas-relief repro- 
sentant un- menuisier taillant un petit pinacle au moyen de l'outil figurä en I. qu'il 
tient de la main droite. A Pächelle, cet outil parait avoir au moins 011550 de lorlgueur' 
Quant au ciseau, il ätait d'un usage fräqucnt, comme de nos jours.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.