Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1132412
 365  [ hIENUISl-JRIE j 
la traverse du milieu  sont doublees en dehors par des plates-bandes 
de fer mince, ornees de gravures. Ainsi ces traverses se trouvent serrees 
entre deux bandes de fer, et les clous des pentures interieures sont rives 
exterieurement sur ces bandes de tole. Des clous a tetes carrees en 
pointes de diamanttres-plates reunissent encore les frises ala membrure. 
Le gable avec son tiers-point, ses redents, ses crochets et eolonnettes, 
n'est qu'un lalacage maintenu au moyen de pointes. Un battement existe 
a la jonction des deux vantaux avec le trurneau central de pierre, et 
forme comme un petit contre-fort sur 1a rive du vantail. A Finterieur, 
les montants, traverses et decharges sont chanfreines entre les assem- 
blages et elegissent la membrure. Ces vantaux, tres-ztlteres par des gui- 
chets que l'on avait pratiques a travers les huis et presque entierement 
pourris dans leur partie inferieure, ont du etre remplaces lors des res- 
taurations. 
L'emploi de ce systemc de portes est tres-frequent pendant les Xllle et 
xlvc siecles. Il est loger, solide, et se prete bien alapose des ferrures de 
suspension. Les portes de la facatie de la cathedrale de Paris, decorees a 
Fexterieur des belles pentures si connues, sont combinees dela meme 
maniere, et datent probablement du commencement du XIIIÜ siecle, car 
nous ne pensons pas qu'elles aient ete refaites. Leur parement exterieur, 
sous les pentures, etait couvert primitivement d'une peinture rouge 
    
La cathedrale de Poitiers possede encore ses vantaux de portes qui 
datent du commencement du XlVe sieclc. Ces (ouvres de menuiserie sont 
d'un certain interet, parce qu'elles servent de transition entre les vantaux 
composes d'un bati contre lequel etait applique un parquet de planches 
de chene et les vantaux a panneaux embreves entre la  elle_ 
meme. De plus quelques-uns de ces vantaux sont (lejfz munis de guichets. 
La figure 12 bis presente un de ces vantaux en A du cote interieur, et 
en B du cote exterieur. Les montants a et b sont plus epais que les tra- 
verses haute et basse; ils ont 0'213, tandis que celles-ci n'ont que 0210. 
Quant aux traverses intermediaires, elles n'ont que  Des IHOHIELHlS 
de meme cpaisseur sont assembles entre ces traverses et regoivent des 
panneaux entre eux, ainsi que le fait voir en C etD le detail P. A l'exte- 
rieur, 1a membrure tout entiere et les panneaux sont au meme nu, et 
ces panneaux ne se distinguent des autres parties que par un elegisse- 
ment indique en G dans le detail P. Des decharges assemblees dans les 
montants C, et n'ayant que la moitie de Fepaisseur de ceux-ci, empechent 
le vantail de se deformer et de fatiguer les assemblages par son poids. 
En I, est trace un detail perspeetifdeFasSembIage des decharges avecles 
montants intermediaires; ces pieces sont reunies a leur rencontre par 
des clous K a tete carree et a doubles pointes rabattues a Finterieur. E11 
L, est trace le detail du battement, muni d'une colonnette a pans, sail- 
lante atexterieur, 0 etant le chapiteau figure en o, R la bague r, S 111 
base s. Ces details sont a Teehelle de 0'210 pour metre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.