Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1132051
 329  [ MENEAU 1 
simple et n'offrant aucune difficulte a Pappareilleur. Nous en fournirons 
la preuve. D'abord les architectes de cette epoque evitent les meneaüx 
a sections ditferentes dans la meme fenetre; ils adoptent une seule 
section, meme pour des meneaux de fenotres a quatre travees, comme 
celles superieures de Yeglise abbatiale de Saint-Denis (voy. FENETRE, 
fig. 211). Des lors il ne s'agit plus que de tracer les compartiments au 
moyen des lignes d'axes de la section des rneneaux. Ce principe permet 
d'ailleurs de garnir les fenetres d'un, de deux, de trois, de quatre me-i 
neaux, sans difliculte, de tracer les compartiments a une petite echelle, 
suivant une methode geometrique, et de laisser faire ainsi, sans danger 
d'erreurs, le trace de Fepure sur le chantier. 
Les meneaux des fenetres de Feglise Saint-Urbain de Troyes, qui 
(latent de la seconde moitie du X1112 siecle (1270 environ), sont traces 
conformement a ce principe; dest-a-dire qu'avec le dessin que nous 
donnons ici de l'une de ces fenetres et une section des meneaux, gran- 
deur d execution, Fepure peut etre faite pour couper les panneaux. 
(Yetait la un avantage considerable dans un temps ou beaucoup de 
monuments s'elevaient dans les provinces franeaises, et meme a l'en-an- 
ger, sur des dessins envoyes par nos architectes du domaine royal. 
L'influence extraordinaire que le style adopte par notre ecole laique 
avait acquise sur toute Fetendue du territoire actuellement franeais, 
sur une partie de l'Allemagne et de FEspagne, etait telle que les archi- 
tectes avaient du forcement chercher des methodes de traces qui ne 
fussent pas sujettes a de fausses interpretations. 
A l'article Corisfraucnoiv, page 197 et suivantes, a propos de la struc- 
ture de Peglise Saint-Nazaire de Carcassonne, nous avons fait voir que 
les combinaisons les plus compliquees de traces pouvaient facilement 
etre transmises a l'aide de dessins faits a une petite ecl1elle;1_a superio- 
rite que devraient nous donner sur nos devanciers de six siecles des 
connaissances plus etendues en geometrie et tant d'autres avantages 
n'est pas telle cependant que nous puissions aussi facilement 31110111"- 
d'hui transmettre les details de notre architecture avec une complete 
confiance dans la maniere de les interpreter. L'architecture n'est digne 
d'etre consideree comme un art qu'autant qu'elle sort tout entiere dp 
cerveau de l'artiste et qu'elle peut s'ecrire. Un temps oii l'on arrive a 
tatonner pendant Yexecution et a effacer, pour ainsi dire, sur le menue 
ment morne, au lieu d'effacer sur le papier, ne peut avoir la pretention 
de poggeder une architecture 1. Une pareille epoque ne saurait montrer 
' Il n'est pas besoin ici de rappeler combien de fois, ä Paris mäme, nous avons vu 
depuis peu defaire et refaire sur les monuments CÜX-IHÜmOS; c'est une maniere de cher- 
Cher 10 111011011 10 mieux quelque peu dispcndieuse. Jadis on Fessayait sur le papier; mais, 
une fois liexeculion dommcncee, toutes les parties se tenaient, etaient solidaires, et ne pou- 
Yuient ainsi ätrc changäes sans qu'il füt possible de donner des raisons serieuscs de ces 
changements. 
v1.  42
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.