Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1131605
LIAISON 
284. 
deux escaliers E, N. Le batiment des cuisines, les communs et le por- 
tique R n'avaient qu'un rez-de-chaussee. En X, nous donnons un 
ensemble de Photel de la Tremoille avec les developpements du jardin 
et des batiments des communs. 
L'architecture de cet hotel etait une des plus gracieuses creations de 
la fin du xve siecle. La tourelle de gauche, le grand escalier, les portiques 
avec leur premier etage, n'avaient subi que de legercs mutilations. 
Quant a la faqade du logis sur la cour, elle avait ete fort gatee, mais tous 
les elements de sa decoration subsistaient par parties sous des platrages 
modernes. Du cote du jardin, la facarlc etait tries-simple. Ce qu'on ne 
pouvait trop admirer dans cette charmante architecture, detait le goül 
delicat qu'y avait dcploye l'architecte. Ijassemblage des parties lisses et 
desparties dccorees ctait des plus heureux. Toutcelafutjete bas en1840. 
De concert avec la Commission des monuments historiques, nous finies 
alors les plus pressantes sollicitations pour conserver ce (fhef-dkpuvre. 
Toutefois nous ne pümcs obtenir autre chose que le transport de quel- 
ques fragments a l'Ecole des Beaux-Arts, ou on les voit encore enclaves 
dans le mur de gauche en entrant. 
Nous donnons (fig. 37) la faeadc du grand logis comprise entre 1a 
tourelle et l'escalier 1. 
Tout le monde connait Fhotel de Gluny, qui contient aujourd'hui le 
musee des objets du moyen äge et qui est häti sur les Thermes de Julien; 
cet edifice est du meme temps que Fhotel della 'f'remoille et prescnte 
une disposition analogue. Sur la rue des Mathurins, s'eleve un mur de 
clcture crenele; le logis est situe entre cour et jardin. Nous empruntons 
a M. le baron de Guilhermy cet apcrcu sommaire de l'histoire de cet 
hotcl 2: 
(c Dans la premiere moitie du XIVe sieclc, vers 1340, Pierre de Chaslus. 
a abbe de Cluny, acheta l'emplacement du palais des Thermes, dans 
(r l'intention d'y construire un logis rapproche du college que son 
e abbaye possedait en face de la Sorbonne. Ce projet ne parait pas avoir 
a eus suivi dexecution; car ce ne fut qu'a la fin du xve siecle que Jean 
a de Bourbon, un des successeurs de Pierre de Ghaslus, entreprit la 
a construction de Fedifice qui subsiste encore. Quand ce prelat mourut, 
a en 1485, les fondations sortaient a peine de terre. Jacques d'Amhoise, 
u qui reunissait en meme temps les titres düiveque de Glermont, dlabbc 
u de Gluny, d'abbe de Jumieges et (Tabbe de Saint-Allyre, reprit, en 
u 1490, Pmuvre de son predecesseur et la conduisit jusqu'a son entiere 
u perfection. v 
Plus heureux que Photel de la 'l'remoille, Photel de Cluny fut con- 
serve, gräce ä la collection que du Sommerard sut y reunir ct a la re- 
Voyez, pour les dätails de cette tourelle et de l'escalier, 
MM. Verdier et (lattois, t. Il. 
Voyez Itinäraire archäol. de Paris. Paris, 1855. 
PArchiLecL 
et domesl. de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.