Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1131544
MAISON 
278 
pour les voitures ou pour les cavaliers, et de la poterne B, on penetrait 
dans la grande cour G, sous le portique ferme D et sous celui E. Ce 
dernier portique etait ajoure sur une cour G, possedant un puits mitoyen 
6'. En H, est l'escalier principal, donnant entree, a rez-dechaussee, 
dans une grande sallea manger I et dans une galerie de service J, com- 
muniquant aux cuisines disposees en K et K'. La cuisine K' possedait un 
four avec cheminee et fourneau potager. De la rue, on pouvait directe- 
ment arriver aux cuisines par le couloirL et la petite cour de service L', 
mise en communication avec la grande cour par le passage L". La grande 
salle a manger, ehauffee par une immense cheminee c, est aceompagnee 
d'une petite tribune 1' destinee aux menetriers. On arrivait a cette tri- 
bune sans passer par la salle, mais par l'escalier f. Sur l'aire de la salle I 
s'ouvre une trappe idonnant dans les caves. Cette trappe etait-elle 
reservee au service du sommelier, qui pouvait ainsi faire monter direc- 
tement le vin frais dans la salle au moment des repas, ou bien, comme 
quelques-uns le pretendexit, permettait-elle dejeter dans les caves l'ar- 
genterie en cas d'incendie : c'est ce que nous ne saurions (lecider. La 
grande cheminee c, de (5 metres d'ouverture, etait richement decoree ; 
son manteau representziit une ville fortifiee, et des deux cotes deux 
statues d'Adam et (FEve nus etaient separees par l'arbre de science. 
M etait l'office, d'on, par un tour m, on faisait passer les plats dresses 
dans la salle. Le petit escalier droit que l'on remarque dans cet office 
descendait dans Petage inferieur de la tour S, qui servait ainsi d'annexe 
a l'office. Donnant dans la petite cuisine K, est, au-dessous du four, une 
laverie voütee et dallee, avec gargouille aboutissant a un puits perdu. 
Des latrines pour les domestiques etaient placees a cote de cette laverie 
sous le massif de l'escalier. Un escalier n met cette cuisine en commu- 
nication avec un entre-sol de la tour S et un premier otage au moyen de 
la vis t. La petite cour L' possede un beau puits avec gargouille, per- 
mettant de remplirles reservoirs disposes dans la grande cuisine K. Des 
cuisines on apportait les mets dans l'office par le passage J, qui se dega- 
geait sous le grand escalier H. En passant sous l'escalier O, on trouvait 
un couloir qui mettait la grande cour en communication directe avecla 
place de Berri P. En TT' sont deux grandes pieces dont la destination 
n'est pas connue, mais qui paraissent, par leur position, avoir du servir 
de chambre avec gairde-robe disposee dans la tour carree R. Tout cet 
angle, compris la tour Q, constitue un appartement complet, indepen- 
dilllt, puisqu'on pouvait de la grande chambre T' descendre dans la 
petite cour G par l'escalier g, ou monter aux etages superieurs. La con- 
ciergerie etait en V. Quant a la galerie D, elle servait de lieu de reunion 
pour les pauvres auxquels on distribuait les restes de la table de Jacques 
Coeur. Ces pauvres n'avaient pas ainsi un acces dans fhotel et pouvaient 
attendre, ä l'abri, que de la cuisine on leur apportat ce qui leur ätait 
reservä- LBS GSCEIÜBPS X, H, 0, g, montent de fond et desservent les otages 
superieurs.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.