Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1131388
MAISON 
262 
date du commencement du XIVe siecle, et qui montre sa cheminee au 
milieu du mur pignon sur la rue. 
Ijätre est place ainsi que l'indique le fragment du plan A, et le tuyau, 
termine par le couronnement B, repose sur trois consoles en forme de 
chapiteaux et sur deux petits arcs entre les fenetres du premier etage. 
Il devait etrc assez agreable, en se chauffant, de jouir de la vue du 
dehors. Des fenetres ainsi percees permettaient de travailler aupres de 
la cheminee, et de se chauffer sans etre incommode par la reverberation 
de la flamme. Les gens de ce temps avaient donc leur confort, et de ce 
que nous ne saurions nous en accommoder aujourd'hui, il ne s'ensuit 
pas que le notre soit plus sagement entendu. Si primitif que füt ce 
confort, au moins l'architecture s'y soumettait-elle entierement; tandis 
qu'aujourd'hui notre architecture (du moins celle qu'on veut nous per- 
suader etre notre) est en desaccord perpetuel avec nos habitudes inte- 
rieures. 
Revenons aux maisons des villes franeaises des XIVe et xve siecles. 
Le bois domine decidement dans leur construction  dater de cette 
epoque, et generalement ce sont les pignons qui se presentent sur 
 la rue, les terrains propres ä bätir ayant plus de profondeur que de 
1 mrgeur, par cette raison, qui domine toujours dans les villes, que le ter-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.