Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130995
inunique egalement a lletage au-dessus de la cuisine par une galerie. 
C'est (Fapres ce systeme que sont elevees les maisons de la ville de Cluny 
qui datent du xne siecle 1. Nous donnons (fig. 4) le plan de l'une d'elles. 
Le rez-de-chaussee A fait voir Fallee avec le degre droit en C, la 
boutique en D, la galerie ou portique ajour en E, la cour en F, la cuisine 
611 H, avec sa grande cheminee l. Un puits est en G. Le premier etage, 
trace en B, montre Farrivee du degre en K, la salle en L, la galerie 
ä j0ur ou vitree en N, avec un petit degre pour monter aux galet-as, et 
une chambre en 0. La coupe generale sur al) de cette maison est 
fracee dans la figure 5 en A, et Felevation de la faqade sur la rue en B. 
Cette faoade est encore aujourd'hui conservee jusqu'au niveau G, l'otage 
du galetas ayant seul ete detruit; quant aux batiments posterieurs, il 
en reste il peine quelques traces. Les maisons du x11" siecle de la ville 
de Cluny sont mitoyennes, (fest-a-dire separees par des murs coin- 
muns a deux proprietes, et bien que cette coutume soit ordinaire dans 
la plupart des villes francaises, il est certaines localites, particuliere- 
ment en Bourgogne, ou les maisons des X118 et xnu siecles sont sepa- 
rees par une ruelle etroite, et possedent par consequent chacune des 
murs lateraux independants. On peut reconnaitre que cette coutume 
existait egalement dans la plupart des bastides, ou petites villes fer- 
mefes, elevees d'un seul jet a la fin du x11? siecle, sous la domination 
d'Edouard I", dans la Guyenne. Mais les reglements en vigueur concer- 
nant la plantation des maisons dans les villes de France au moyen age, 
leurs saillies sur la voie publique, la maniere de prendre lesjours, les 
ecoulements des eaux, variaient a l'infini, chaque seigneur ayant etabli 
une coutume particuliere sur le territoire soumis a sa juridiction. Il 
arrivait que deux maisons etaient accolees avec un mur mitoyen inter- 
rnediaire, comble unique a deux egouts sur deux ruelles laterales. 
On voit encore, dans la petite ville de Montreal (Yonne), quelques 
maisons construites dapres ce systeme, et une, entre autres, proche 
de la porte du cote d'Avallon, qui est assez bien conservee. La figure 6 
G11 reproduit le plan. Cette maison double parait remonter aux pre- 
mieres annees du X111" siecle. 
En A, sont les entrees avec perrons et bancs de pierre; en B, les des- 
(fentes de caves donnant, suivant l'habitude bourguignonne, sur la voie 
Publique; en CG, les salles du rez-de-chaussee. En D, sont deux petites 
C0urs entourees d'appentis de bois ne selevant que d'un rez-de-chaus- 
see. La cage de l'escalier est commune, bien que ses rampes soient 
Separees. De la salle G, on monte au premier en prenant le palier E, 
et de la salle 0' en prenant le palier F : ainsi, a Petage superieur, la 
1 Voyez FArchitecture domestique de MM- Verdiex; et Cal-luis- 
ques-uxles de ces jolies maisons. 
Verdier a relevä quel-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.