Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128891
 13  [ GALERIE ] 
en est mediocre. Cette galerie etant donnee en dätail dans l'ouvrage de 
M. J. Gailhabaud 1, il ne parait pas neeessaire de la reproduire ici. 
Quant a la cathedrzile d'Amiens, la disposition de sa galerie des Rois 
est fort belle. Gomme celle de Paris, elle surmonte les trois portails; 
mais a Amiens, entre la galerie des Rois et les gables des porches, est 
une galerie intermediaire du plus beau style de l'art du X1110 (1235 en- 
viron). La galerie basse (fig. 4), celle des Bois et la terrasse superieure A 
sont praticables et communiquent avec les etages interieurs des tours. 
Derriere la galerie basse s'ouvrent de grandes baies sans meneaux, qui 
eclairaient la nef centrale, ä. travers une autre galerie interieure, avant 
la pose de la tribune des grandes orgues. D'autres fenetres courtes sont 
Ouvertes derriere la galerie des Rois ; celles-ci donnent sur une seconde 
5' lnläzicm 
 
 
galerie qui surmonte la galerie inferieure. Le plan (fig. 5) explique 
cette belle disposition, qui, malheureusement, est masquee aujour- 
d'hui par le buffet d'orgues. On remarquera (fig. 4) que la galerie infe- 
rieure porte sur des piles composees de trois colonnes groupees devant 
un pilastre; des arcs de decharge richement deeores de redents et 
d'animaux sculpte-s sur le devant des sommiers reposent sur ces piles. 
Entre ces arcs de decharge, Farcature est libre : c'est un simple rem- 
plissage a jour porte sur une colonne monolithe et maintenu seule- 
ment sous l'intrados des archivoltes par deux tenons dependant des 
deux morceaux superieurs du cercle. Ainsi l'architecte n'avait pas a 
craindre la rupture des parties de ce remplissage ajour sous la charge 
ou le tassement des parties superieurcxs. Une seule assise de pierre 
Separe la galerie basse de celle des Rois. Le dallage du passage decou- 
vert superieur porte sur des linteaux qui forment les sommiers de l'ar- 
cature des Rois. Chacun de ces sommiers est taille en caniveau et re- 
jette exterieurement les eaux du dallage par les tetes de gargouilles 
qui decorent les faces au-dessus des tailloirs. 
Lürchitdcture du, vc au xvn" siäcle, et les arts qui en ddpendcnt, t.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.