Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130917
 2215   MAISON ] 
l'influence des invasions du Nord, elles reprirent certainement les con- 
struct.ions de bois sans (lifticultcs. En effet, l'art de la charpenterie, 
l'emploi exclusif du bois dans la construction, n'appartient qu'aux races 
inde-germaniques. Le bois enrichi de peintures joue un role important 
dans la construction de Pepoque merovingienne, et les incendies fre- 
quents qui detruisent des villes tout entieres pendant les premiers 
siecles du moyen fige temoignent assez de l'emploi presque exclusif 
de la charpente dans les constructions privees. 
De ces habitations anterieures au x1" siecle, il ne reste rien aujour- 
d'hui ; on ne peut donc s'en faire une idee qu'en recueillant les rensei- 
gnements laconiques donnes par les ecrivains, les vignettes des ma- 
nuscrits, fort imparfaites, et quelques bas-reliefs. Mais, si vagues que 
soient ces documents, ils n'en sont pas moins concluants sur un point 
important, a savoir, que les maisons des premiers temps du moyen fige 
etaient faites de bois, que ces constructions de bois etaient un melange 
de charpenterie et dcmpilages de picces assemblees aux angles; et ce 
point merite toute notre attention. Expliquons-nous. Il y a deux ma- 
nieres de construire en employant exclusivement le bois : ou l'on peut 
empiler les uns sur les autres des troncs dlarbres equarris en les em- 
berxfant aux retours dI-querre; ou l'on peut, par des combinaisons 
plus ou moins ingenieuses, en se servant du bois tantot comme support 
rigide, tantot comme chaine, tantot comme decharge, tantot comme 
simple remplissage, obtenir des pans de bois d'une extreme solidite, 
tres-legers et permettant delever les constructions a de tres-grandes 
hauteurs. La premiere de ces methodes n'exige pas de la part des con- 
structeurs de grands efforts d'intelligence: nous la voyons suivie encore 
chez les peuples slaves, tandis que la seconde n'appartient qu'aux 
races blanches pures; nous la voyons pratiquer a l'origine crhez tous 
les peuples descendus des plateaux septentrionaux de Plnde, chez les 
Scandinaves, chez les Francs, chez les Normands. Les renseignements 
que l'on peut reunir sur les habitations des epoques merovingienne et 
carlovingienne nous laissent voir quelques traces de la methode des 
constructions de bois par empilage, une connaissance assez developpee 
de la construction de bois de charpente assembles et des traditions 
gallo-romaines. 
A Fepoque ou nous pouvons commencer a recueillir des fragments 
d'habitations franeaises, dest-a-dire a la tin du xr siecle, nous consta- 
tens encore la presence de ces inlluences diverses, tenant d'une part 
a la civilisation latine, de l'autre aux traditions inde-germaniques plus 
ou moins pures. Il se produit meme, dans l'art de la construction des 
IHHiSOHS en France, au moyen fige, des oscillations singulieres qui 
dependent de la predominance du caractere gaulois ou germain sur 
les restes de la civilisation latine, ou de celle-ci sur les traditions locales 
et sur les gent-s des envahisseurs transrhenans. 
Ainsi, au x11" siecle, pendant le plus grand developpement de l'in-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.