Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130844
[ MAGHICOULIS j  208  
talus. En supposant encore que le rempart est peu eleve au-dessus de 
la contrescarpte du fosse, mais que celui-ci est profond  le talus sera 
dispose de telle facon que le projectile le rasera dans toute la hauteur 
l aune faible distance. Si le rempart est construit sur un escarpement 
de rocher  le talus sera trace de maniere que le projectile viendra 
lomber au pied de ce rocher afin d'en ecarter les mineurs. Ceci fait 
comprendre combien il etait important d'avoir des projectiles spheri- 
ques et d'un poids connu pour defendre le pied des remparts au moyen 
des machicoulis, suivant la nature de l'attaque, et comment la section 
des talus devait etre tracee en raison de lanature des lieux. Or, si nous 
savons aujourd'hui que les officiers du geuie calculent avec precision 
les angles des bastions et la coupe des remparts pour obtenir certains 
effets, nous pouvons etre assures qu'au xlv" sieele les architectes mi- 
litaires näipportaient pas moins de soin et de calcul dans le trace de 
leurs constructions, ce qui ne les empechait pas de  
beaux de leurs machicoulis, aux chaperons de leurs creneaux et a tous 
les details de ces constructions, des proportions heureuses et des pro- 
fils d'un beau caractere. 
Cependant nous avonsvu, a l'article HoURD, queles chemins de ronde 
de charpente avec machieoulis etaient couverts. Il fallait, en effet, 
abriter les defenseurs places sur ces chemins de ronde, derriere les 
crenelages, contre les projectiles lances a toute volee par les assail- 
lants; on se mit donc a couvrir aussi les machicoulis de pierre, comme 
on avait couvert les hourds, par des combles de charpente, mais a de- 
meure cette fois. Les mächicoulis de ce genre les plus remarquables 
qui existent en France sont certainement ceux du chateau de Pierre- 
fonds; ils datent de 1400. Nous y reviendrons tout a l'heure. 
Il est uecessaire, avant de nous occuper de ces sortes de machicoulis, 
de parler de ceux des remparts d'Avignon, eleves vers le milieu du 
xiv" siecle, et qui presentent certaines particularites dignes d'attention, 
comme, par exemple, les retours d'equerre sur les tours, les consoles 
d'angle, les machicoulis ressautants, etra, les machictiulis des remparts 
ti'Avignon n'ayant jamais ete destines a etre couverts et etant surmon- 
tes d'un simple crenelage. Afin d'eviter la bascule, les constructeurs ont 
donne aux encorbellements un assez grand nombre d'assises, de ma- 
niere a charger la queue de chaque corbeau. Ainsi (fig.  soit en A 
"angle d'une tour, il y aura des (torbeaux diagonaux en B, lesquels, 
suivant la coupe cd, donneront le profil D possedzint six assises de cor- 
beaux; les deux encorbellements C seront legerement biais pour obtenir 
des arcs BG egaux aux HPCS CF, les encorbellements (J et F n'auront 
que cinq assises (voyez le profil E fait sur ef). En elevation, cet angle 
presentera le "trace G, qui explique pourcjuoi l'encorbelle1nent d'angle B, 
etant plus long que les autres, prend une assise de plus en contre-bas. 
Les arcs des mächicoulis voisins de l'angle penetrent cet encorbel- 
lement diagonal. En g, est figuree, en perspective, l'assise g'; en la, l'as-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.