Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130811
 9205  [ MACHICOULIS j 
tiles tombant de Ces mächicoulis; mais il faut dire que cette tour est 
elevee sur un escarpement de rochers et que Passiege comptait sur les 
ricochets. On ne tarda pas cependant ä chercher un systeme de inächi- 
coulis continus pouvant battre toute Petendue des remparts, et ceux-ci 
furent, ä leur base, disposes en provision des effets produits par la 
chute des projectiles, ainsique cela avait ete tente dejä pour les hourds 
(Yoy. ce mot). On voulut aussi que les inächicoulis pussent battre les 
angles saillants. Mais ces perfectionnements ne furent introduits dans 
l'art de la fortification des places ct chäteaux que vers le milieu du 
XIVe siecle. On voit des mächicoulis de cette epoque fort bien etablis 
au sommet de la tour du chäteau de Beaucaire. Le plan de cette tour, 
ou plutüt de ce donjon, donne la figure ei-contre (tig. 8), presentant 
vers Fexterieur de la forteresse le bec saillant A. 
V 
Bien que ce bec domine un escarpement de rocher considerable et 
qu'il soit plein, cependant il est couronne par la rangee de machicoulis 
qui pourtourne l'ouvrage. En plan (fig. 9), les consoles de ces machi- 
coulis biaisent pour arriver a former deux lignes paralleles a l'axe. 
ainsi que l'indique le trace A. Le bec est donc domine par un creneau 
perpendiculaire a son axe et par deux trous de mächicoulis triangu- 
laires; il est defendu. Nous en presentons en B la vue perspective. Le 
profil C est pris s11r l'axe d'une arcature de machicoulis. On remarquera 
la saillie D, menagee en contre-bas des consoles, et qui etait destinee 
a empecher les projectiles E tombant par les trous de ricocher le long 
des asperites des parements, ce qui les eüt fait devier de leur ligne ver- 
ticale de chute. Or, la ligne verticale de chute etait calculee avec grand 
soin par les constructeurs militaires; elle venait toujours rencon- 
trer un talus qui faisait decrire a ces projectiles une certaine jaara- 
bole en raison de leur poids et de la hauteur de la muraille. Si Fassail- 
lant venait se loger au pied merne du rempart, il pouvait facilement se 
garantir des projectiles tombant verticalement, au moyen d'un pavois 
barde de fer et rembourre detoupes, mais il lui etait bien plus difficile 
de parer des coups arrivant obliquement; d'ailleurs ces coups empä- 
chaient les approchesAiin detre assures de l'effet des projectiles tom- 
bant a travers les inachicoulis, les assieges avaient le soin de les faire
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.