Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Gable-Ouvrier]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1128500
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1130695
193 
ARNB 
sont, de mämo que celle de Notre-Dame de Chälons, couronnäes par 
des (Spis. Quelques maisons en pans de bois, du Xv" siäcle, dont les 
faqades ne sont point des pignons, mais des murs goutterots, sont s1n-_ 
montoes de lucarnes assez belles. Dans Fouvxjage de MM. Verdier et 
CaLtois, sur FArchzItectzLrc civile et (Zownestiqzze, nous en signalerons quel- 
ques-unes, notamment celles de FHÜteI-Dieu de Beaune et celle d'une 
41 
fÄÜÄN 6' 
f" f. 5X 
i N01    
 H Ulufjwwgazfnu, 
 M 1 
i enlmnulwnmamnn  
Wfi  
maison a Lisicux. Les architectes du XVe siecle ont quelquefois adopte, 
pour la construction des lucarnes de charpente, la disposition des 
lucarnes de pierre, citees plus haut, du chateau de Josselin, cfest-ä-dire 
qulils ont pose les lucarnes empietant sur la hauteur du mur de face et 
eclziirant un ctage sous comble, un grenier. 
Nous donnons (fig. 8) une lucarne etablie d'apres ce systeme et qui 
provient d"une maison de Gallardon (Eure-et-Loir). En A, nous la pre- 
sentons dc face, et en B, en coupe. Ici les bois sont apparents sous 
la ventriere C, qui est couverte (Yardoises. Le plomb ne recouvre que 
Fepi et le faite. Les rampants et les jouees sont aussi garnis d'ardoises. 
Des chassis vitres fermaient les baies. 
Si l'on consulte les anciennes vues peintes et grawfees faätes d'api-es 
v1.  F-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.